Daniel Dubas, Intervention communale

Traitement et prévoyance professionnelle des membres de la Municipalité

Nouveau règlement

Intervention

  • J’avais co-signé ce projet de règlement en février 2018 avec M. Christe au nom du groupe des Vert-e-s. La condition était alors de ne pas l’utiliser comme moyen pour critiquer de façon déguisée le travail global effectué par les Municipaux et de trouver une solution pour les éventuelles phases de transition des anciens Municipaux avant de trouver un nouvel emploi.
  • Le constat était alors simple : La « rente à vie » ne correspond plus aux réalités d’aujourd’hui, en termes de trajectoire politique, d’âge et de perméabilité entre des fonctions politiques et professionnelles.
  • La contre-proposition de la Municipalité – largement inspirée par la nouvelle pratique en vigueur en ville de Genève – est beaucoup plus complète.
  • Le projet de règlement initial proposait d’allouer 2/3 du dernier traitement pour une durée maximale de 2 ans. La contre-proposition de la Municipalité prévoit une allocation un peu moins généreuse (50% du dernier traitement), mais sur une durée potentiellement plus longue, en cas de besoin (5 ans).
  • En plus, la contre-proposition intègre d’autres éléments importants : Les Municipaux seront affiliés à la Caisse de pension de la Ville de Lausanne (CPCL) au même titre que les employés de la ville, et le règlement propose des règles claires pour les situations telles que la maladie, l’invalidité ou le décès.
  • Le groupe des Verts soutient à l’unanimité ce contre-projet de la Municipalité et la remercie pour sa bonne proposition. A titre personnel, en tant que candidat potentiellement concerné par ce nouveau règlement, je vais cependant m’abstenir.

Daniel Dubas