Intervention communale, Xavier Company

Adaptation de la rémunération de la Municipalité

Intervention

Motion de Fabrice Moscheni : « Adaptation de la rémunération de la Municipalité »

Il est important de discuter de la rémunération de la Municipalité et de le faire de manière transparente.

Mais que vise cette motion ?

D’une part il s’agit d’une motion, donc d’imposer directement cette baisse de 10% et non de la discuter dans le cadre du budget.

D’autre part, elle vise à réduire aujourd’hui, soit une année et demi après le début de la législature, la rémunération de la nouvelle Municipalité pour « donner l’exemple » au vu (et je cite le motionnaire) de la « situation financière préoccupante de la Ville de Lausanne ». Au vu de l’impact minuscule qu’aurait cette réduction de rémunération sur le budget de la Ville, je vais me concentrer sur l’aspect d’exemple.

Quel exemple donnerait-on en réduisant maintenant la rémunération de la Municipalité actuelle, sous prétexte d’un mauvais travail de la précédente Municipalité, selon le motionnaire ?

–       Si l’on prend un point de vue libéral, ce qui me semble être la vision économique du motionnaire, on donne un signal fort pour attirer de moins bons Directeurs pour nos services, car à un salaire moindre. Veut-on vraiment cela ?

–       Si l’on prend une vision moins schématique de la politique, quel signal donne-t-on au public ? Que le Conseil communal, soit le pouvoir législatif, veut réduire la rémunération de la Municipalité, soit du pouvoir exécutif. Donc une forme de sanction de la Municipalité pour son travail.

Est-ce bien logique, après 1 an ½ de travail de la présente Municipalité, de la sanctionner pour son travail ? Ou ne faut-il pas plutôt attendre le moment prévu pour discuter de la rémunération de la Municipalité, soit en fin de législature, comme à chaque fois. Oui, Monsieur Moscheni, nous parlons de la rémunération de la Municipalité, mais nous le faisons une fois que nous avons pu nous rendre compte du travail effectué.

Et comme vous l’avez dit, M. Moscheni, nos municipaux ne sont pas là pour gagner de l’argent et ils gagneraient certainement plus dans le privé.

Donc ne nous laissons pas avoir par ce pseudo signal, qui ne serait pas un signal de « geste dans la bonne direction » fait par la Municipalité, mais bien de sanction de cette dernière par le Conseil communal. Or, comme l’a dit M. Gaillard, c’est au peuple de juger du travail de la Municipalité, lors de chaque élection, voilà ce qui démontre le bon travail de la Municipalité, pas le risque de voir son salaire réduit (ou augmenté) parce que notre Conseil l’estime opportun, selon certains critères et non selon la vision globale qui prévaut lors des élections.

Le Groupe des Verts refusera donc cette motion et vous invite à en faire de même.

Xavier Company