Le côté obscur du pouvoir : Politique, spiritualité, pouvoir et éthique - La spiritualité, par le truchement de l’éthique, s’exprime, ou non, dans le champ politique. Celui-ci se caractérise essentiellement par l’exercice du pouvoir et par ses effets sur la société et sur l’environnement. Par son groupe thématique « Politique et spiritualité », les Verts vaudois vous invitent à une conférence-débat de Monsieur Samuel Bendahan, maître d’enseignement et de recherche en … La suite

 

Animateurs/trices

Anne Berguerand

Pierre Santschi

Mission et fonctionnement

  • Lieu d’échange sur les fondements de la politique, notamment de celle des Verts.
  • Place de la spiritualité dans ce contexte
  • Ethique et « pragmatisme »
  • Religions et sectes

Fondamentaux

Pour les Verts se pose parfois la question suivante : le respect de l’environnement provient-il  d’une vision de l’univers impliquant une transcendance, provient-il d’un simple réflexe de survie, provient-il du goût pour une qualité de vie matérielle élevée, provient-il d’un ensemble des trois ? Mais alors avec quels dosages ? Et comment cela débouche-t-il sur l’action politique ?

Sans avoir la prétention de répondre définitivement à ces questions (est-ce d’ailleurs possible ?), le GT « Politique et spiritualité » se veut un lieu d’échange fournissant des éclairages divers aux intéressés à ces questions. L’idée de  le créer est née des réflexions de Lilly Bornand (Lutry) et de Pierre Santschi (Lausanne), idée mûrie depuis plusieurs mois.

Le groupe se penchera aussi sur les questions concrètes que les institutions politiques et l’administration publique pourraient devoir trancher et où l’on peut pressentir une connexion avec le spirituel, par exemple dans le cas de procédures de consultation. De ce point de vue pourraient entrer dans le domaine de réflexion du GT les mots-clés suivants : religion(s), sectes, églises, éthique, morale, valeurs, etc. Le Gthém « Politique et spiritualité» pourrait être le fédérateur des éclairages Verts à donner aux institutions dans les questions évoquées par ces mots-clés.

Je ne vois pas la délégation des quadrupèdes. Je ne vois où siègent les aigles. Nous les oublions, nous nous prenons pour des êtres supérieurs. Mais nous ne sommes qu’une simple part de la création. Pour comprendre notre situation, nous devons considérer toute la création. Nous sommes quelque part entre les montagnes et les fourmis. Un endroit parmi d’autres, un élément de la création parmi d’autres.
Chef Oren Lyons de la nation des Onondaga, confédération des Iroquois (contemporain)