PRÉVENIR UN NOUVEL ACCIDENT INDUSTRIEL

Tous les habitants de notre commune se souviennent du gigantesque incendie qui a embrasé l’entreprise Thévenaz-Leduc le 4 décembre 2014, et qui a duré plusieurs jours. L’air est devenu irrespirable et celles et ceux qui souffrent de maladies respiratoires ont clairement ressentis une aggravation de leurs symptômes.

La politique de gestion de ces entreprises dangereuses doit être mieux contrôlée: la gravité de l’incendie était liée à la pile impressionnante de carcasses de véhicules hors d’usage, due elle-même à une panne du broyeur.

L’entreprise de recyclage de véhicules hors d’usage n’est de loin pas la seule entreprise dangereuse sur notre commune et sur les communes voisines. Sans compter les transports dangereux par route ou sur le rail, qui traversent la commune (par exemple, les fameux convois ferroviaires de chrorure de vinyle, qui exposent tous les riverains à un danger mortel).

La carte des dangers naturels est depuis peu accessible au public. C’est indispensable pour prévoir les mesures de protection, et éviter les constructions dans les zones dangereuses. Par contre, la carte des dangers industriels n’est pas accessible au public.

Les Verts d’Écublens demanderont que cette carte soit disponible pour tous les habitants de notre territoire.

Les Verts d’Écublens, élections communales 2016

Retour au programme