Tinetta Maystre, conseillère municipale

 

Portrait

Tinetta Maystre a été élue en 2006. Mariée et mère de trois enfants en cours de formation, elle participe également à la vie locale en chantant dans le chœur de dames de Renens.

En charge du dicastère Urbanisme & Travaux, elle a pu accompagner des chantiers majeurs pour le développement de Renens et de sa qualité de vie.

Trois nouveaux plans de quartiers (Croisée, Gare et Entrepôts) ont été mis en œuvre lors de la législature qui se termine, offrant la perspective de nouveaux logements et de services, ainsi que l’arrivée du gymnase de l’Ouest. La planification de la friche de Malley, en collaboration avec la Ville de Prilly et le Bureau du schéma directeur (SDOL) aboutira bientôt à de nouveaux plans de quartier.

Sous son impulsion, des travaux ont été entrepris pour l’assainissement du bruit routier, de l’éclairage public, de la mise en séparatif des eaux usées, ainsi que pour une meilleure prise en compte des besoins des cyclistes, des piétons et des utilisateurs des transports en commun, dont le suivi du projet tram et de bus à haut niveau de service. En développant des collaborations notamment avec les communes voisines, le chantier de la rénovation, tant attendue par la population, de la gare et de ses accès a été mis en route, constituant la première étape de Léman 2030.

Et auparavant, la modération (Z30) de la circulation menée à l’échelle de la ville a apporté sécurité et calme dans les quartiers. Achevé en 2011, le réaménagement de la Place du Marché, du square arborisé et des rues avoisinantes, a permis d’offrir espaces publics, logements et services au cœur de la ville.

Mon engagement politique

Femme constructive orientée solution, dialogue et respect de chacun, je crois à la force de démocratie dans notre société. Suivant la maxime «agir local, penser global», je suis convaincue que ce sont les solutions simples et pragmatiques qui s’avèrent les plus efficaces à long terme tant sur le plan social, environnemental qu’économique.

J’aime le partage et le dialogue, pour comprendre les réalités de tous et créer les équilibres nécessaires à la vie en société. Ma formation de géographe me donne les outils essentiels à la promotion du développement durable. Je mène une politique qui place les habitants, l’environnement urbain et les questions de mobilité au cœur de mes préoccupations.

Je tiens à oeuvrer à la qualité des espaces publics, comme bien collectif, ainsi qu’aux prestations et services que Renens peut offrir à ses habitants, afin de permettre à chacun, de tout âge et de tout horizon, de vivre ensemble. Je souhaite également maintenir des finances équilibrées et ainsi assurer l’avenir.

Renens est cité de l’énergie et se trouve au cœur de chantiers prometteurs de logements, d’écoles (avec un gymnase aussi) et d’infrastructures (gare, tram à venir) pour une qualité de vie et de ville. C’est une grande motivation que d’aller dans ce sens et de veiller à ce que cette évolution réponde aux besoins des habitants d’aujourd’hui et de demain.

Renens bouge au cœur d’une région dynamique ! J’entends poursuivre mon engagement avec passion pour un développement harmonieux et réellement durable de façon engagée avec les communes voisines de l’Ouest lausannois.

Formation et profession

Licence es lettres en géographie, allemand et histoire de l’art.

Mandats et fonctions associatives

  • Vice-syndique Municipalité de Renens 2015-2016
  • Députée au Grand Conseil vaudois de juillet 2007 à juillet 2011.
  • Municipale à Renens depuis juillet 2006.
  • Conseillère communale 2001-2006
  • Membre de diverses organisations/associations environnementales et de réflexion/action dans le domaine de la mobilité.
  • Ancienne collaboratrice et vice-présidente de l’Association Transports et Environnement (ATE suisse).
  • Ancienne secrétaire générale des Verts vaudois, avec une excellente connaissance des milieux politiques vaudois et suisse et de leurs institutions.

Centres d’intérêt

  • Qualité de vie, qualité de ville: des espaces publics conviviaux
  • Une mobilité durable :sécurité et convivialité dans le trafic, transfert modal
  • Une nature en ville riche et diversifiée
  • L’urbanisme au profit de logements et de mixité
  • Des liens sociaux solidaires, intergénérationnels et interculturels
  • Une énergie propre et performante
  • Une économie de proximité
  • Une santé préservée et favorisée
  • Une façon de faire la politique, à l’écoute : démocratie participative
  • Une vision basée sur le long terme et la notion de durabilité