Charles Koller

« Ne pas chercher le profit et le résultat à court terme, mais travailler sur une société où chacun doit pouvoir s’épanouir et trouver sa place de manière durable »

Né en 1983, j’ai passé mon enfance à St-Sulpice et j’habite Ecublens depuis 1997. J’ai été témoin, parfois avec un regard d’enfant, du développement de l’Ouest lausannois.

Conseiller communal, contrôleur de gestion, Ecublens

La mise en place de nouvelles structures découle logiquement de l’augmentation des habitants. Mais a-t-on toujours fait les bons choix pour les prochaines générations ? Quels auraient été mes choix ? Et si c’était à moi de participer au développement de mon district ?

Toutes ces questions m’ont conduit à m’intéresser à ceux qui décidaient chaque année de l’affectation de nos impôts: nos élus.

En 2010, j’ai décidé de rejoindre un parti politique en vue des élections communales de 2011. Il ne restait plus qu’à me rapprocher du parti qui représentait le mieux mes idées et mes convictions.

« Penser global, agir local », c’est de ce leitmotiv que ma réflexion s’est construite.

Je défends un modèle économique qui ne recherche pas la maximisation perpétuelle des profits ; qui place la préservation de nos ressources naturelles au premier plan ; qui investit au niveau local.

Il n’y avait plus de doutes pour moi, c’était LES VERTS.

Depuis juin 2011, je suis membre du Conseil communal d’Ecublens. J’ai eu l’occasion d’apporter mes idées, notamment au travers de la commission des finances que j’ai présidée. Je suis également membre du comité des Verts de l’Ouest lausannois.