Conseil communal, Ouest, Renens

Interpellation puce Vélos ( Yolan Menoud)

Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs les Municipaux,
Chèr-es Collègues,

Récemment, la ville d’Yverdon a pu mettre en place, avec l’aide d’une société basée à Yverdon, une puce permettant de localiser rapidement les vélos volés. Cette nouvelle puce est basée sur un système de microémetteur existant élaboré à la base par une société Renanaise, et déjà utilisée pour d’autres applications telles que les bennes de chantier, véhicules d’entreprises etc.

Il s’agit dans les fait d’un microémetteur placé et caché directement dans le cadre du vélo, et qui, une fois activé, permet de localiser précisément le véhicule dérobé. La puce a une durée de vie d’une dizaine d’année et n’a donc pas besoin d’être remplacée ou rechargée durant ce laps de temps. En cas de vol, il suffit de déposer plainte auprès du poste de police et la puce est automatiquement activée. Dès lors, les véhicules de police équipés d’un appareil de détection seront automatiquement avertis lors d’un passage à proximité du véhicule recherché. Le système de localisation fonctionne dans toute la suisse et repose sur un réseau solide.

La crainte de se faire voler son vélo parqué dissuade certains de l’utiliser, au détriment des efforts entrepris par les collectivités pour le transfert modal. Ce système de détection paraît très intéressant pour parer à ce problème de vol et ainsi encourager la pratique de la mobilité douce.

Quelques commerçants de l’Ouest Lausannois, principalement les magasins de vélos, commencent à proposer la vente et l’installation de cette puce aux particuliers pour un montant d’environ CHF 100.-

Aussi les Conseillers communaux signataires de la présente interpellation posent les questions suivantes à la Municipalité :

La Municipalité a-t-elle déjà contacté la société qui a élaboré ce concept, en vue d’une application à Renens ?

  • La Municipalité a-t-elle éventuellement déjà partagé avec la ville d’Yverdon pour s’inspirer de leur pratique ?
  • La Polouest est-elle déjà équipée du système de recherche, ou en a-t-elle connaissance ?
  • La Municipalité a-t-elle la possibilité de proposer à la population le désirant, la pose de puces dans les vélos et les vélos électriques ? Le fonds Communal pour le développement durable pourrait par exemple subventionner ce système.

Merci pour votre attention.

Pour les Verts de Renens
Yolan Menoud

 

 

Découvrez la réponse de La réponse de la Municipalité lhttp://www.renens.ch/docuploads/Documents/pdf/Interpellations/2016/CCO_20160421_Reponse_Interpellation_Menoud_Systeme%20Trakyv.pdf

 

Feuille Verte, Ouest

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015

Préserver les sols, stopper le mitage du territoire, s’engager pour la qualité de vie locale, comme à Malley pour la création de logements, d’espaces publics, et de transports publics au cœur de la zone urbanisée!

Les Verts de l’Ouest lausannois présentent 4 candidats aux élections du 18 octobre sur deux listes sous apparentées, de gauche à droite: Ilias Panchard, Magali Russbach (liste no 10), Tinetta Maystre (liste no 9) et Rebecca Joly (liste no 10).

Pour une Suisse tournée vers l’avenir, écolo- giste et solidaire, nous vous invitons à voter pour les Verts.

En route pour les élections fédérales à Malley entre Prilly et Renens.
EF2015_OUEST

Feuille Verte, Ouest

SUR LA ROUTE DES ÉLECTIONS

Cet été a battu tous les records : record de chaleur, record d’affluence dans nos piscines rénovées, record de pollution de l’air avec des pics d’ozone. Cet été caniculaire nous a rappellé, combien le climat nous affecte directement et personnellement et nous impose

un constat : nous ne sommes pas prêts à affronter les conséquences de la chaleur, ni la sécheresse ni la pollution de l’air.
Les défis que posent le changement climatique ne se résolvent pas en un été, ni dans une seule commune, mais il est certain que chacun à notre niveau nous pouvons agir pour répondre à ce bouleversement. D’abord au niveau national où les questions énergétiques et environnementales auront une place centrale dans la prochaine législature. C’est maintenant que nous pouvons prendre un tournant historique et stimulant : nous pouvons développer notre économie et
nos emplois en produisant une énergie propre. Et pour que cela devienne une réalité, il faut un maximum de député-e-s Vert-e-s à Berne le 18 octobre.
Mais les enjeux écologiques se résolvent aussi à l’échelle de nos communes. Ainsi, nous pouvons prendre des mesures pour améliorer les transports publics et les liaisons piétonnes et cyclistes, afin notamment de réduire la pollution de l’air.
Les réponses peuvent être multiples : un vote, un engagement dans votre législatif communal
ou la création d’une entreprise responsable. C’est dans cette optique d’engagements multiples que nous vous invitons à une soirée de discussion autour d’un film et d’un entrepreneur engagé
le vendredi 2 octobre à la buvette de la salle des spectacles de Renens afin d’échanger les points de vues de tous celles et ceux qui s’engagent pour une planète plus aérée
et durable. Ce programme, c’est le nôtre. Pour notre pays et pour nos villes.
Et c’est avec vous et toutes les formes d’engagement que nous pouvons
le réaliser.

Rebecca Joly

Présidente des Verts de l’Ouest lausannois Conseillère communale à Prilly

RJOLY