Communiqués, Morges

Donnons un avenir au Parc des sports

Suite au référendum relatif au Plan partiel d’affectation (PPA) du Parc des Sports, les Verts continuent de soutenir ce PPA. Nous regrettons que le référendum remette en cause un PPA qui permet d’améliorer les infrastructures vieillissantes de cette zone verte dédiée aux sports.
En effet, dire « non » à ce PPA, c’est …

  • Revenir à l’ancien plan général d’affectation qui ne permet pas de nouveaux aménagements, ni le développement des constructions existantes (comme la couverture de la piscine), péjorant ainsi l’attractivité des clubs morgiens ;
  • Perdre encore minimum 5 ans pour un nouveau PPA ;
  • Repousser d’autant la possibilité d’une piscine couverte que les clubs, les écoles et la population attendent depuis trop longtemps ;

Mais c’est aussi et surtout dire « non » à :

  • La rénovation de la plage de la Cure d’air et la création d’une deuxième ;
  • L’aménagement de la Morges, notamment en renaturant son embouchure pour éviter des inondations ;
  • La possibilité de bénéficier de terrains multisports utilisables toute l’année ;
  • La relocalisation du parking en souterrain permettant une utilisation en surface pour les manifestations ;
  • La possibilité d’intégrer la voie verte de Saint-Prex à Lutry.

Ce PPA définit les grandes lignes des aménagements de notre Parc des Sports. C’est-à-dire quelle activité à quel endroit. Ainsi, si le refus du PPA bloquera le Centre aquatique, il retardera aussi de façon conséquente tous les autres projets d’aménagements prévus sur la zone du Parc des Sports. C’est pourquoi les Verts soutiennent ce PPA pour avoir un Parc des Sports moderne, attractif et avec plus d’espaces dévolus à la population.

Ensuite, si le PPA est accepté, chaque projet futur sur cette zone sera soumis au Conseil, comme le Centre aquatique par exemple. C’est seulement suite au rapport de la Commission et au vote du Conseil communal sur ce sujet que le Centre aquatique devrait être exposé à un référendum. A ce titre, les Verts souhaitent que la population ait le droit au dernier mot concernant ce projet particulier et de fait, s’engagent à demander un référendum à l’issue du vote du Conseil communal.

Communiqués, Morges

Morges – Assainissement des bâtiments

La commission propose de donner une direction claire pour assainir ses bâtiments afin de répondre aux enjeux climatiques, le PLR chipote et refuse cet engagement politique.

La commune de Morges possède de nombreux bâtiments qui méritent un assainissement énergétique afin de répondre au défi climatique. Le Conseil communal devait se prononcer sur la stratégie de la Municipalité en la matière. La commission a fait preuve d’ambition et proposait de fixer un taux de rénovation de 2 % afin d’accélérer le mouvement.

Mais les élections fédérales passée, l’engouement du PLR pour le climat fond encore plus vite que la calotte glaciaire. Et une pluie d’arguments juridiques et financiers viennent nous expliquer pourquoi il serait mauvais d’exprimer une volonté d’assainir nos bâtiments de manière plus rapide.

Bien qu’ayant proposé une solution intermédiaire, afin de préserver un minimum d’impulsion, les Vert-e-s regrettent cette attitude frileuse qui ne prend pas en compte l’urgence climatique.

Actions diverses, Communiqués, Morges

Conférence-discussion autour de “Monsanto : une enquête photographique”

La librairie de Morges organise, en collaboration avec notre section, une conférence-discussion avec Mathieu Asselin, photographe et auteur du livre “Monsanto : une enquête photographique”. D’autres personnalités engagées seront également présentes.

L’événement aura lieu le jeudi 16 novembre à 18h00 à la librairie (Rue des Fossés 21).

Actions diverses, Communiqués, Elections cantonales 2017

Sortie au Mormont des Verts du district de Morges

Le magnifique paysage du Mormont est un fleuron de la faune et de la flore vaudoise, répertorié à l’Inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels d’importance nationale (IFP). En 2016, les députés Verts au Grand Conseil se sont fortement engagés pour la sauvegarde de la zone sommitale de cette colline, gravement menacée par des projets d’extension de la carrière du cimentier LafargeHolcim. Une interpellation a été déposée au Grand Conseil à ce sujet et cette problématique fait partie des thèmes de campagne des Verts du district de Morges : « Qui luttent pour que le magnifique site du Mormont à Eclépens ne soit pas davantage atteint par l’extraction de roches calcaires (carrière d’Holcim) ».

Dans le cadre de leur campagne électorale, les Verts du district de Morges ont organisé une sortie au Mormont, le dimanche 2 avril 2017, sous la conduite de Christophe Perret-Gentil, biologiste-herboriste à Bioley-Orjulaz.

Les membres de l’Association pour la Sauvegarde du Mormont (ASM) ont également été invités, cet événement étant en parfait accord avec les buts de leur association : « Sauvegarder la nature et le paysage du Mormont et soutenir toutes les initiatives poursuivant le même but ».

Le thème de la sortie « A la découverte d’une colline emblématique » a permis à une trentaine de participants d’observer la position charnière du Mormont entre les bassins versants rhénan et rhodanien et de comprendre le rôle joué par l’homme, et le milieu agricole en particulier, sur la fermeture et l’enfrichement du paysage.

Christophe Perret-Gentil a montré que même si l’homme pouvait détruire la nature (carrière et marnière d’Holcim), il jouait également un rôle essentiel dans le maintien de la biodiversité en entretenant les prairies qui évoluent naturellement vers la forêt.

L’avenir du Mormont est actuellement entre les mains de la cour de droit administratif et public vaudoise, l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG), trois organisations écologistes (Helvetia Nostra, Pro Natura et le WWF) et 6 membres de l’ASM ayant fait recours contre l’extension de la carrière d’Holcim sur la Birette, une zone située entre le front de la carrière et La Sarraz.

Alain Chanson, le 4 avril 2017 

 

Actions diverses, Communiqués, Cossonay, Elections cantonales 2017, Morges

Les élections, c’est vos oignons !

Programme des Verts et candidat-e-s au Grand Conseil

Les Verts du district, emmenés par leurs deux députés sortants Raphaël Mahaim et Sylvie Podio, lancent leur campagne pour les élections cantonales 2017. Ils ambitionnent de progresser et de récupérer le troisième siège perdu en 2012. Leur campagne dans le district sera placée sous le slogan : « Les élections, c’est vos oignons ! ».

Les Verts du district de Morges lancent leur campagne pour les élections au Grand Conseil vaudois du 30 avril 2017. Emmenés par les deux députés sortants Raphaël Mahaim et Sylvie Podio, les Verts du district présentent une liste très riche de personnalités engagées, en provenance de toutes les régions du district. Forts de leurs récents succès aux élections communales (progression de deux sièges au Conseil communal à Morges, nouveaux élus dans plusieurs communes du district), les Verts du district peuvent légitimement ambitionner de récupérer le troisième siège de député perdu en 2012.

Les Verts du district ont un agenda de campagne bien rempli qui comprend de nombreuses actions et activités diverses pendant les semaines qui conduiront au 30 avril 2017 : conférences-débats, projection d’un film, promenades en nature, cortèges à vélo, distribution de produits du terroir, mobilisation contre le projet de contournement autoroutier, etc. Les actions seront annoncées de fois en fois par des communiqués ou des invitations à la presse.

Pour marquer leur attachement à la démocratie de proximité et à la participation citoyenne, les Verts du district feront campagne avec le slogan : « Les élections, c’est vos oignons ! ». Cela sera également une manière de mettre en valeur les produits du terroir et l’agriculture de proximité. Concrètement, ils distribueront des oignons aux citoyens, donneront leur recette verte de la véritable soupe aux oignons et tenteront de sensibiliser le district à l’importance d’une agriculture de proximité et respectueuse de l’environnement.

 

Les candidats :

Mahaim Raphaël           Avocat, dr. en droit, député, Pampigny
Podio Sylvie            Municipale, députée, vice-présidente du Grand Conseil, Morges
Gemperli Pascal            Médiateur, prés. UVAM, cons. comm. et 2ème v.-p., père, Morges
Stern-Grin Anne            Ergothérapeute, conseillère communale, Morges
Chanson Alain            Biologiste de la reproduction, conseiller communal, Eclépens
Wüst Thi Ngoc Tu            Informaticienne, ingénieure EPFL, municipale, Préverenges
Ogay Philippe            Maître charpentier, enseignant, conseiller communal, Bière
Moreau Shmatenko Léa            Assistante d’enseignement à l’Université de Genève, Morges
Gay Pierre-Georges            Constructeur de bateaux, Morges
Gutknecht Chloé            Conseillère en voyages, Clarmont
Durussel Xavier            Informaticien de gestion breveté et curieux, musicien, Morges
Descuves Anne            Cheffe de service en santé sexuelle, présidente du conseil général, Allaman
Maury Yannick            Enseignant, cons. comm., secrétaire du Conseil de Montherod, Cossonay
Béguin Béatrice            Gestionnaire culturelle, conseillère communale (2006-2016), La Sarraz
Jaquet Pierre-Alain            Chargé de projet à l’État de VD, prés. Verts du district, Aclens
André Antoine            Père, formateur d’adultes, objecteur de croissance, Morges

 

Pour tout renseignement complémentaire
Pierre-Alain Jaquet, Aclens, président des Verts du district : 076 479 08 95
Raphaël Mahaim, Pampigny, député : 079 769 70 33
Sylvie Podio, Morges, députée : 078 797 47 58

Communiqués, Élections communales 2016, Morges

Une campagne gourmande et régionale

Afin d’honorer l’indépendance vaudoise, les Verts morgiens font la part belle à notre agriculture locale et à la gourmandise. Cette action démarre le 22 janvier dans les gares par la distribution d’un kit papet vaudois accompagné de sa recette. Durant 5 semaines, les candidates et candidats verts proposeront une recette par semaine accompagnée du produit de saison qui la compose.

Avec cette démarche, les Verts souhaitent rappeler l’importance pour notre environnement, notre santé et aussi pour notre agriculture de consommer des produits frais locaux et de saison. Ils souhaitent le faire en mettant en avant le côté convivial de ce choix de consommation et proposeront lors de leurs diverses actions des recettes simples et savoureuses.
La démarche commence à l’occasion de la fête de l’indépendance et dans le respect des traditions nous offrirons un « kit du papet vaudois » composé d’un poireau et de deux pommes de terre ainsi que la recette du Papet vaudois par notre candidate à la Municipalité Sylvie Podio. Ces distributions auront lieu le vendredi 22 janvier dans les gares morgiennes ainsi que les samedi matin au marché. Chaque semaine une nouvelle recette «mystère» accompagnée de sa surprise végétale sera proposée par l’une ou l’un des candidats au Conseil communal.

Cette action s’inscrit dans l’engagement politique des Verts défendu tout au long de cette législature. En effet, ils ont déposé plusieurs interventions au Conseil communal afin que les lieux d’accueil parascolaire favorisent une alimentation à base de produits locaux, de saison et goûteuse aux enfants. Ils se réjouissent de continuer à travailler sur ces thèmes lors de la prochaine législature.

Cette action nous permet aussi de rappeler le soutien des Verts à l’initiative contre la spéculation alimentaire.

 

Pour plus d’informations :

Sylvie Podio, Municipale, 078 797 47 58
Yvan Christinet, Conseiller communal, 078 624 06 07
Claudine Dind, Conseillère communale, 021 802 12 28

Communiqués, Élections communales 2016, Morges

Elections communales : les verts morgiens lancent leur campagne

Un bilan solide, un programme clair et réalisable, une majorité de femme candidate au conseil communal, une candidate féminine unique pour la Municipalité et une campagne active, de proximité ainsi que sur les réseaux sociaux.

Actuellement forts de 12 élu-e-s à Morges, les Verts présentent une liste forte de 25 candidat-e-s, soit 6 personnes de plus qu’en 2011. 15 femmes et de 10 hommes la composent. Les candidat-e-s, issu-e-s de tous les quartiers de la ville, présentent une grande diversité d’âges, de professions et d’engagements associatifs. Les Verts veulent renforcer leurs représentations à 15 sièges et maintenir leur siège à la Municipalité avec Sylvie Podio qui brigue un 3ème mandat.

Les Verts veulent une Ville Verte et proposent un programme fondé sur trois axes prioritaires :

  • Une ville agréable basée sur un développement urbain durable, harmonieux et de qualité;
  • Des transports agréables, des transports publics performants, des trajets pédestres et cyclables sécurisés favorisant la fluidité du trafic ;
  • Une ville pour toutes et tous, c’est-à-dire une économie diversifiée, de proximité et de qualité, un renforcement des mesures favorisant la qualité de vie des plus petits aux ainés.Notre objectif : être bien dans notre ville à l’instar des Morgiennes et des Morgiens.

La campagne se déroulera au marché et lors des débats, mais sera ponctuée par des actions originales dans la ville, les quartiers et sur les réseaux sociaux. Les Verts se réjouissent à cette occasion de rencontrer la population morgienne et de partager avec elle ses préoccupations.

 

Pour plus d’informations :

Sylvie Podio, Municipale, 078 797 47 58
Yvan Christinet, Conseiller communal, 078 624 06 07
Claudine Dind, Conseillère communale, 021 802 12 28.

Communiqués

Les Verts de Morges s’opposent au démantèlement des trains régionaux

Les Verts du District de Morges s’effarent et s’indignent de la volonté des CFF de supprimer toutes
les lignes non « rentables ».

Supprimer des trains pour les remplacer par des bus, dont beaucoup se traîneront dans les embouteillages routiers aux heures de pointe ? Bien des usagers reprendront vite leur voiture. Un non-sens total, à l’heure où tous les pouvoirs publics se targuent de réfléchir au transfert modal du transport individuel motorisé vers les transports publics et la mobilité douce !

Le concept de « rentabilité », en matière de transports, n’aura d’ailleurs de sens que lorsque l’ensemble des frais afférents à tel ou tel mode de transport seront internalisés, sans exception. Autrement dit, lorsque la pollution de l’air, les affections broncho-pulmonaires qui en résultent, voire les frais de santé publique consécutifs aux accidents, seront envisagés comme en rapport étroit – aussi financier -avec le choix du train, du bus ou de la voiture.

Les Verts soutiennent par conséquent la pétition lancée par l’Association Transports et Environnement (ATE), demandant au Conseil fédéral de renoncer à ces mesures d’économie malvenues. Ils vous invitent par ailleurs à signer la pétition en ligne à l’adresse ate.ch/fr . En région morgienne, les Verts soutiendront particulièrement la pérennité du BAM (Bière – Apples – Morges), dont la fréquence devrait au contraire être augmentée ces prochaines années afin de faire face à l’augmentation de population dans le district. Par ailleurs, concernant le transport de marchandises par le BAM, les Verts déploreraient que le gravier exploité au pied du Jura soit finalement transporté en camions alors que la décision d’utiliser le train vient d’être prise récemment. Quelle déception pour les habitants de la région, qui, à raison, se sentiraient bafoués. Et quel retour en arrière pour la mobilité douce et l’économie de la région !

Pour toute information complémentaire :
– Mme Brigitte Coendoz, secrétaire des Verts, district de Morges, 021 801 71 65
– M.Philippe Beck, conseiller communal, Morges, 021 802 21 75
– M.Patrick Goette, président des Verts du district de Morges, 079 262 11 47
.