Actions diverses, Communiqués, Elections cantonales 2017

Sortie au Mormont des Verts du district de Morges

Le magnifique paysage du Mormont est un fleuron de la faune et de la flore vaudoise, répertorié à l’Inventaire fédéral des paysages, sites et monuments naturels d’importance nationale (IFP). En 2016, les députés Verts au Grand Conseil se sont fortement engagés pour la sauvegarde de la zone sommitale de cette colline, gravement menacée par des projets d’extension de la carrière du cimentier LafargeHolcim. Une interpellation a été déposée au Grand Conseil à ce sujet et cette problématique fait partie des thèmes de campagne des Verts du district de Morges : « Qui luttent pour que le magnifique site du Mormont à Eclépens ne soit pas davantage atteint par l’extraction de roches calcaires (carrière d’Holcim) ».

Dans le cadre de leur campagne électorale, les Verts du district de Morges ont organisé une sortie au Mormont, le dimanche 2 avril 2017, sous la conduite de Christophe Perret-Gentil, biologiste-herboriste à Bioley-Orjulaz.

Les membres de l’Association pour la Sauvegarde du Mormont (ASM) ont également été invités, cet événement étant en parfait accord avec les buts de leur association : « Sauvegarder la nature et le paysage du Mormont et soutenir toutes les initiatives poursuivant le même but ».

Le thème de la sortie « A la découverte d’une colline emblématique » a permis à une trentaine de participants d’observer la position charnière du Mormont entre les bassins versants rhénan et rhodanien et de comprendre le rôle joué par l’homme, et le milieu agricole en particulier, sur la fermeture et l’enfrichement du paysage.

Christophe Perret-Gentil a montré que même si l’homme pouvait détruire la nature (carrière et marnière d’Holcim), il jouait également un rôle essentiel dans le maintien de la biodiversité en entretenant les prairies qui évoluent naturellement vers la forêt.

L’avenir du Mormont est actuellement entre les mains de la cour de droit administratif et public vaudoise, l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG), trois organisations écologistes (Helvetia Nostra, Pro Natura et le WWF) et 6 membres de l’ASM ayant fait recours contre l’extension de la carrière d’Holcim sur la Birette, une zone située entre le front de la carrière et La Sarraz.

Alain Chanson, le 4 avril 2017