Une photo de Sara Soto Chung
Sara Soto Chung

Semper juvenescens

28 ans
Conseillère communale depuis 2017

Et désormais résolue à donner de mon temps à l’action citoyenne tant est devenue grande ma préoccupation de savoir la préservation de nos environnements, qu’ils soient naturels ou relevant du patrimoine architectural.

A l’heure où une certaine jeunesse verse dans l’individualisme forcené, le consumérisme débridé, je veux croire que les Jeunes Verts comme toutes jeunes pousses politiques éprises d’action et de responsabilité mobilisent leur génération comme leurs aînés pour asseoir une éthique de responsabilité environnementale.

Si le jeune citoyen suisse se voit reconnaître des droits et des autorisations que lui confère sa majorité nouvelle, il devrait en être de même des devoirs par lesquels il exprimera sa solidarité à l’endroit de la communauté nationale. Qu’il s’agisse d’un temps donné dans le cadre d’un service civil, humanitaire sinon militaire. Le temps de l’impôt viendra lui bien assez tôt, dès le premier revenu professionnel.

Pour ma part, je veux croire pouvoir contribuer à faire évoluer l’Etat qui a la charge du pays dans lequel je vis vers de plus grandes libertés individuelles, songeant au principe de Benjamin Constant : « Que l’Etat se contente d’être juste, nous nous contenterons d’être heureux. »