Une photo de Philippe Beck
Philippe Beck
1110 Morges
021 802 21 75

Membre du comité de la section Morges, conseiller communal à Morges
Généralités

Né en 1952
Domicilié à Morges depuis 2002
Marié tardif… donc sans enfants
Membre du comité de section des Verts de Morges

Formation et profession

Initialement mathématicien EPFL, j’ai travaillé 7 ans comme informaticien.
Puis secrétaire associatif au sein du mouvement non-violent : Centre Martin Luther King (CMLK), à Eirene, aux Brigades de Paix Internationales (PBI).
Aujourd’hui formateur d’adultes spécialisé dans la résolution des conflits, la médiation, la communication non-violente, la gestion de situations violentes. Egalement médiateur et coach (www.formaction3.ch).
Auteur d’un livre «Eduquer sans punition – la sanction éducative en pratique» (Jouvence, 2013)

Activités associatives
Plus de 30 ans d’activités bénévoles au profit des objecteurs de conscience, de familles Quart-monde, du peuple Sahraoui, du Nicaragua sandiniste, contre les OGM…
Actuellement :

Membre du comité de l’Association vaudoise pour la médiation de voisinage (AsMéd-VD).
Président de l’association «Ecojardins Morges», qui promeut la création de jardins bio en région morgienne, selon les principes de la permaculture et du partage (travail et produits)

Activités au Conseil communal (uniquement la législature actuelle)

Commission (permanente) de recours en matière d’impôts et de taxes
Commission de gestion 2012 et 2013
2013 : Voeu au nom du groupe Vert demandant des actions de prévention en matière de circulation (vitesse, bruit…) – en cours de traitement
2013 : «Projet de décision» au nom du groupe Verts, pour une adhésion de la Ville de Morges au «Comité Mühleberg illimité Non» – accepté
2013 : 2e intervention au sujet du Tulipier, centre d’accueil pour réfugiés, aux conditions à mon avis inhumaines (changement de lit chaque soir…) – hélas sans effet
2012 : Motion au nom des groupes Verts et SPI «pour des mesures sociales allégeant l’introduction d’une taxe forfaitaire et d’une taxe proportionnelle pour l’élimination des déchets ménagers en lieu et place d’une diminution d’impôt» – cette motion a influencé les mesures finalement édictée
2011 : Question demandant à la Municipalité si elle entend préserver l’accès libre à l’unique plage gratuite de Morges, la «Cure d’Air» – réponse favorable
2011 : le Conseil accepte (suite à mon postulat de… 2007 !) de ne plus donner au BVA que les adresses des habitants le demandant explicitement
Et bien sûr de nombreuses commissions et interventions à la tribune, au gré de mes intérêts et disponibilités.

Mes objectifs politiques
Pour moi l’écologie va de pair avec la non-violence. Mes efforts vont dans le sens d’un respect pour nous-mêmes, pour nos voisins… même lointains, et pour l’ensemble de la planète.

Je m’y efforce d’abord pour moi-même, ensuite, à mon échelle, au sein du Conseil communal morgien. Par exemple :

En veillant à ce que la Municipalité morgienne applique concrètement les principes de développement durable, en tous domaines.
En l’encourageant à être en lien aussi étroit que possible avec les habitants de la ville : consultations, information étendue…
En encourageant les commissions du Conseil communal à travailler dans un esprit de consensus constructif, d’écoute mutuelle, plutôt que de stérile confrontation gauche-droite.