Une photo de Martin Loos
Martin Loos

Après une matu fédérale, j’ai été victime d’un accident d’escalade en 2010 qui m’a laissé en chaise roulante. Très actif dans le mouvement scout depuis 1999, je suis aussi dans le comité de plusieurs associations.
Lors de cette législature, je souhaite m’engager pour faire d’Yverdon une ville accessible pour tous et économe en énergie, où il fait bon vivre.