Une photo de Giampiero Trezzini
Giampiero Trezzini

Généralités

Né le 19 septembre 1957 à Lugano, marié, trois enfants (adultes)

Formation

Diplômé de l’EPF de Zurich en Sciences naturelles, j’y ai travaillé quelques années en tant que collaborateur scientifique avant de m’engager dans un travail de doctorat à l’université de Lausanne (spécialisation : génétique moléculaire et générale, thème ; génétique des bétalaïnes)
Master en santé publique UNIGe (en cours)
Certificat formation continue UNIL « Coopération, réseaux et pratiques professionnelles dans le secteur sanitaire », 2003

Expérience professionnelle

Cette formation m’a ouvert les portes du prestigieux Institut Max-Planck de Cologne (1990-1992). Domaine recherche : interaction moléculaire plante-pathogène (activation gènes), faits marquants : plusieurs publications.
Entre fin 1992 et fin 1996, j’ai oeuvré en tant que secrétaire scientifique de la Commission de contrôle de la recherche sur le Sida puis, à partir de la fin 1996 et jusqu’en 1998, en tant que responsable de l’unité de recherche (cancer, rhumatismes et Sida) auprès de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).
En 1998, j’ai fondé ma propre PME de conseil spécialisée dans le transfert de connaissance dans le domaine scientifique.
Depuis octobre 1999, je travaille comme chef de projet au service de la santé publique du canton de Vaud (réseaux de soins et planification médico-sociale).

Engagement politique

Conseiller communal lausannois de 2005 à 2015
Membre de la Commission des finances entre 2006 et 2015, président 2011-2012

Engagement associatif

2006 : membre fondateur de la coopérative “Bâtir groupé”
2007 : membre fondateur de l’association “écoquartier

Fibre verte

C’est depuis toujours que la nature et sa protection font partie de mon style de vie. Je ne possède pas de voiture, me déplace en vélo ou à pied, fait du cycloturisme en été et des balades dans mon canton natal, le Tessin, en automne. Je cultive un jardin de la ville et possède un bois de châtaigniers à Astano. L’alimentation saine est un principe de vie auquel je ne saurais renoncer. Depuis une quinzaine d’année, c’est l’inquiétude quant à l’avenir (la survie ?) de l’espèce humaine qui anime mon activité. Les combats actuels sont l’économie d’énergie sans perte de qualité de vie et la création de cadres de vie favorisant la naissance d’une nouvelle société durable, basée sur l’économie sociale et solidaire plutôt que sur l’égoïsme et le profit.

Centres d’intérêt et compétences

L’approche rationnelle des problèmes, la recherche de solutions pragmatiques mais intransigeant quant au cadre préconisé par le développement durable sont la base et le credo qui guident mon activité tant professionnelle que politique.
Axes social et économique du développement durable
Habitat écologique, écoquartiers
Santé publique (personnes âgées et migrants)
Trafic en ville et transfert modal
Economies d’énergie, sources alternatives d’énergie

Quelques interventions au conseil communal de Lausanne

Motions

Motion pour une thermographie aérienne de la ville de Lausanne, dépôt janvier 2007

Postulats

Postulat pour un écoquartier à Lausanne, mars 2006
Postulat pour une meilleure utilisation et valorisation de l’eau dans les pays émergeants par l’aide technique directe, mai 2006.
Postulat pour des produits agricoles lausannois, janvier 2015.

Interpellations

L’écoquartier des Plaines-du-Loup, qui et comment?, novembre 2010.