Lavaux-Oron

Autoroute A9 entre Vennes et Chexbres

Le Conseil d’Etat a répondu à une interpellation du député vert Andreas Wüthrich de Puidoux au sujet d’un projet de tracé souterrain pour l’autoroute A9 entre Lausanne-Vennes et Chexbres. Le gouvernement confirme qu’un tracé en tunnel figure parmi les variantes d’aménagements en cours d’évaluation par l’Office fédéral des routes, pour résorber les bouchons entre Villars-Sainte-Croix et Montreux. Le projet qui sera retenu pourrait se réaliser à l’horizon 2040-2050.

Lire l’interpellation

Lavaux-Oron

Un assourdissant silence sur l’autoroute

Une interpellation déposée au Grand Conseil rappelle que Berne a annoncé une décision en automne 2018 «pour faire sauter les bouchons de l’A9». Or plus personne n’en parle et les habitants de Lavaux aimeraient savoir ce qui se trame. Ou pas. Une rencontre entre l’Office fédéral des routes, le Canton et les communes concernées aura lieu le 12 juin. Objectif: affiner les différentes variantes.

Lire l’article du Régional (23 mai 2018)

L’interpellation de Andreas Wüthrich au Grand Conseil (mars 2018)

Puidoux

Nouveau tunnel autoroutier de Lausanne-Vennes à Chexbres à l’agenda

Le projet de construction d’un nouveau tunnel autoroutier depuis Lausanne-Vennes jusqu’à Chexbres devient une solution à étudier.

Avantages :  obtenir d’importants gains de surface dans cette zone touchant la zone protégée de Lavaux inscrite au Patrimoine mondial et résoudre les immenses nuisances du mégachantier qui résulterait des projets actuels de l’Office fédéral des routes.

Une interpellation au Grand Conseil requiert de considérer le projet d’Alternative verte 2050.

Lire l’interpellation du député de Puidoux Andreas Wüthrich

Lavaux-Oron

Déduction des frais de tranports

Motion

Fixer un plafond à la déduction par les travailleurs salariés à titre de frais de transport du domicile au lieu de travail

A partir du 1er janvier 2016 les travailleurs salariés peuvent déduire du revenu soumis à l’impôt fédéral direct au maximum 3000 francs à titre de frais de déplacement.

La loi fédérale sur l’harmonisation des impôts directs des cantons et des communes autorise, par ailleurs, les cantons à fixer eux aussi un plafond, qu’ils peuvent déterminer librement, pour la déduction de ces frais.

Lire la motion de Christian Van Singer