Lavaux-Oron, pully

Pully peut-elle sauver la planète ?

Interpellation

« C’est pas demander la lune que de sauver la terre », des manifestations monstres, le 18 janvier, le 2 février et le 15 mars dernier ont montré la prise de conscience collective de notre jeunesse face à la crise climatique.
Mais sauver le monde n’est pas uniquement de la responsabilité de la jeunesse, c’est notre devoir à tous. Enfants, nous rêvions d’être des super-héros, voilà enfin l’occasion de montrer ce que nous valons, individuellement et collectivement.

Au niveau communal aussi nous avons notre rôle à jouer. Le Régional révélait dans son édition du 28.02.2019, que Lausanne a baissé ses émissions de gaz à effet de serres 20% entre 2005 et 2016 alors même que sa population augmentait et la Ville vise une baisse supplémentaire de 20%. Montreux aussi suit l’évolution de ses rejets de CO 2 et ses émissions ont chuté de plus d’un tiers entre 2000 et 2014.

A Pully, bien souvent à l’initiative du Conseil communal, tous partis confondus, nous avons- nous aussi mis en place des mesures pour effectuer la transition écologique, avec notamment l’inscription au label « Cité de l’énergie ». Mais des questions demeurent et c’est le sens de cette interpellation :

  • La ville de Pully suit-elle ses émissions de CO2 et auquel cas sait-on si nous aussi nous sommes en mesures de les diminuer ? Quels sont les objectifs à l’horizon 2050 ?
  • Quelles sont les mesures que Pully met aujourd’hui en place pour lutter contre le réchauffement climatique et qu’elle souhaite mettre en place à l’avenir ?

Dimitri Simos

Lavaux-Oron

Biodiversité : Le printemps sera-t-il silencieux ?

De récentes études montrent qu’un tiers de oiseaux ont disparu de nos contrées au cours des 15 dernières années. Loin d’être anecdotiques, ces disparitions mettent en exergue une catastrophe écologique prochaine si rien ne change dans l’utilisation des pesticides apparemment responsable de ces décès en masse. Il est plus urgent que jamais de revoir le modèle d’agriculture intensive encore trop pratiqué dans nos régions. Les Verts interpellent donc aujourd’hui le Conseil d’Etat pour savoir comment il entend relever le défi de la préservation de la biodiversité et du changement de pratiques agricoles.

Lire le communiqué des Verts vaudois

Lavaux-Oron

Le bois ne doit pas être dévalorisé par des transports exagérés

Motion du député vert Andreas Wüthrich sur le bois régional

Le bois, énergie renouvelable par excellence, ne doit pas être dévalorisé par des transports exagérés. C’est le but de cette motion est de créer des bases légales pour limiter l’impact écologique de la transformation en énergie le bois régional ainsi que son approvisionnement.

Lire la motion