Lavaux-Oron, pully

Pully peut-elle sauver la planète ?

Interpellation

« C’est pas demander la lune que de sauver la terre », des manifestations monstres, le 18 janvier, le 2 février et le 15 mars dernier ont montré la prise de conscience collective de notre jeunesse face à la crise climatique.
Mais sauver le monde n’est pas uniquement de la responsabilité de la jeunesse, c’est notre devoir à tous. Enfants, nous rêvions d’être des super-héros, voilà enfin l’occasion de montrer ce que nous valons, individuellement et collectivement.

Au niveau communal aussi nous avons notre rôle à jouer. Le Régional révélait dans son édition du 28.02.2019, que Lausanne a baissé ses émissions de gaz à effet de serres 20% entre 2005 et 2016 alors même que sa population augmentait et la Ville vise une baisse supplémentaire de 20%. Montreux aussi suit l’évolution de ses rejets de CO 2 et ses émissions ont chuté de plus d’un tiers entre 2000 et 2014.

A Pully, bien souvent à l’initiative du Conseil communal, tous partis confondus, nous avons- nous aussi mis en place des mesures pour effectuer la transition écologique, avec notamment l’inscription au label « Cité de l’énergie ». Mais des questions demeurent et c’est le sens de cette interpellation :

  • La ville de Pully suit-elle ses émissions de CO2 et auquel cas sait-on si nous aussi nous sommes en mesures de les diminuer ? Quels sont les objectifs à l’horizon 2050 ?
  • Quelles sont les mesures que Pully met aujourd’hui en place pour lutter contre le réchauffement climatique et qu’elle souhaite mettre en place à l’avenir ?

Dimitri Simos

Lavaux-Oron

Le bois ne doit pas être dévalorisé par des transports exagérés

Motion du député vert Andreas Wüthrich sur le bois régional

Le bois, énergie renouvelable par excellence, ne doit pas être dévalorisé par des transports exagérés. C’est le but de cette motion est de créer des bases légales pour limiter l’impact écologique de la transformation en énergie le bois régional ainsi que son approvisionnement.

Lire la motion

Lavaux-Oron

Adapter le soutien au photovoltaïque aux nouvelles dispositions fédérales

Un canot de sauvetage à défaut d’un pont RPC : Adapter le soutien au photovoltaïque aux nouvelles dispositions fédérales

Suite à l’acceptation par le peuple de la stratégie énergétique 2050, l’ensemble des dispositions concernant l’énergie et l’efficacité énergétique a été revu à Berne. Si l’on peut saluer de nombreuses avancées, force est de constater que la situation est devenue problématique pour de nombreux investisseurs privés, le plus souvent des agriculteurs, qui ont réalisé des installations photovoltaïques entre 2012 et fin 2017 et qui risquent d’être lourdement pénalisés par les dispositions entrées en vigueur début 2018.

Lire le postulat de Christian Van Singer

Lavaux-Oron

Quelles mesures supplémentaires pour la rénovation énergétique des bâtiments?

Interpellation

Quelles mesures supplémentaires compte prendre le Conseil d’Etat pour activer la rénovation énergétique des bâtiments locatifs dans le canton?

En Suisse, près de 45% de toute l’énergie consommée, l’est pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Le potentiel d’économies d’énergie dans ce secteur est donc considérable.

Mais la situation semble bloquée : le taux d’assainissement énergétique des bâtiments existants ne dépasse pas 0,9% par année (OFEN 2012) ! Au rythme actuel il faudrait quasi un siècle pour les rénover tous.

Lire l’interpellation de Christian Van Singer