Evènement, Lavaux-Oron, pully

Pully – Film-débat «Densification : le bonheur est-il dans les quartiers et les villages» ?

Mercredi 23 janvier 2019 à 19h au Cinéma CityClub Pully

L’initiative populaire « Stopper le mitage », qui sera soumise au vote le 10 février 2019, pose de nombreuses questions. Comment « densifier les centres » pour préserver la terre et éviter l’étalement urbain ? Cette densification est-elle compatible avec la qualité de vie et a-t-elle un prix ?

Projection du film «Ville dense» – Patrimoine suisse – 22 min

Intervenants:
Etienne Raess, urbaniste et député au Grand Conseil
Alexis Bailly, ingénieur et conseiller communal à Pully

Entrée libre
Apéritif après le débat

Intervention communale, Lavaux-Oron, pully

Pully – Traitement des motions et postulats

Intervention

Dans notre système politique, les membres des conseils législatifs ont le droit d’émettre des propositions à l’intention des exécutifs. Ce droit existe tant au niveau fédéral que cantonal et communal. Une proposition s’appelle motion si elle demande une modification de loi, de règlement ou une action concrète. Elle est impérative pour l’exécutif. Un postulat a un caractère moins contraignant et se limite en général à demander un rapport sur tel ou tel sujet relevant de l’exécutif.

La proposition est soit renvoyée directement à l’exécutif sur vote du conseil, soit transmise à une commission pour étude préalable et préavis au conseil. Le vote final sur le renvoi ou non à l’exécutif incombe au conseil.

Dans la très grande majorité des communes vaudoises, il suffit qu’un nombre restreint de conseillers (1/5 de l’effectif par exemple) le demande pour que la proposition soit renvoyée à une commission. Cette manière de procéder, conforme à la loi sur les communes, garantit que la proposition soit examinée « à tête reposée » par une commission. C’est donc une assurance pour les partis minoritaires « d’avoir droit au chapitre ».

Il se trouve qu’à Pully, à l’occasion d’une révision du règlement du Conseil communal, le conseil, sur proposition d’un membre du PLR, a accepté une disposition imposant que le renvoi à une commission soit décidé à la majorité du conseil et non sur demande d’un nombre restreint de conseillers. Conséquence : plusieurs propositions de « minoritaires » ont été enterrées sans examen approfondi en commission.

Après consultation du Service juridique du canton et constatant que la majorité des communes pratiquaient le renvoi facilité en commission, j’ai déposé une motion pour que soit supprimée l’obligation du vote par l’ensemble du conseil. La motion, cosigné par les chefs de groupe des autres partis, à l’exception du PLR, a été acceptée par la majorité du conseil, le PLR ayant voté contre en bloc.

Alexis Bally

Lavaux-Oron, pully

Pully – Un marché avec des sacs recyclables et/ou compostables

Le postulat déposé au Conseil communal de Pully demande :

Un marché avec des sacs recyclables et/ou compostables. Agissons, là où nous pouvons

De plus en plus de pays d’Afrique, tels le Kenya, le Rwanda, l’Afrique du Sud, ont banni les sacs plastiques à usage unique.

La France a interdit ces sacs plastiques dans les marchés, les primeurs et les grandes surfaces.

En Suisse, nous sommes à la traîne et le Parlement a renoncé à exiger une interdiction, espérant que la lutte contre les sacs en plastique passerait par un accord de branche.

Certaines grandes surfaces ont fait ce pas et décidé de ne plus les distribuer gratuitement et grâce à cela leur consommation a diminué de 80% mais ils sont toujours autorisés.

Les petits commerces continuent à en offrir à chaque achat et il nous est difficile, pour l’instant, d’agir dessus.

Au marché, par contre, où ils sont encore fournis en quantité, nous pouvons intervenir, sur le plan communal, dans le but d’éliminer ces sacs pollueurs.

Ce postulat demande à la Municipalité d’étudier les possibilités de remplacer ces sacs polluants à usage unique par des contenants en matière recyclable ou compostable.

Le groupe des Verts désire que le postulat soit transmis directement à la Municipalité et vous invite à le soutenir.

Richard Golay

pully

Le sort de La Muette, la maison de Ramuz sera scellé au tribunal

Après l’interpellation déposée au Grand Conseil en 2016 par l’ancienne députée verte Josée Martin, l’Association Patrimoine Suisse fait recours contre la transformation de l’écrivain en plusieurs logements. Une démarche qui tente de sauver une partie de l’histoire de cet écrivain largement reconnu hors de nos frontières. Un comité de sauvegarde se démène pour inviter les acteurs à se mettre autour de la table.

24heures du 11 avril 2018