Intervention communale, Lavaux-Oron

Les Belmontais·es enthousiasmé·es par la soirée des Vert·e·s

Le passage d’Adèle Thorens, conseillère aux Etats, et Alberto Mocchi, président des Vert-e-s vaudois·es, laissera des traces à Belmont.

Après s’être assuré que les nouvelles mesures prononcées par le Conseil fédéral le jour même le permettaient, le groupe Vert-e-s et ouvert-e-s de Belmont a accueilli une vingtaine de Belmontais·es à la Grande Salle de Belmont, dont le Municipal Jean-Claude Favre et les conseiller.ères comunaux·ales Caroline Aubert, Sandra Gillard, vice-présidente du Conseil, et Yves Torjman.

Après le partage des deux invité·es au sujet de leur expérience de la politique communale, une question a émergé du public quant au sens d’une liste verte dans une commune qui pour l’instant ne connaît qu’une liste d’entente, malgré le système proportionnel existant. «Il s’agit de rendre les idées politiques des candidat.es plus visibles et claires. Quand la population d’une commune augmente et que tous les habitant·es ne se connaissent plus, il est nécessaire d’élire les personnes sur la base d’un programme, d’idées dans lesquelles la population puisse se reconnaître» a répondu Alberto Mocchi. Quant à la question du coût des politiques écologistes, les invité.es ont communément répondu qu’«il y a aussi des mesures environnementales qui font économiser voire gagner de l’argent à la Commune, comme l’entretien extensif des espaces verts, la mise en place d’îlots de biodiversité dans les forêts ou l’installation de panneaux solaires.»

L’audience a ensuite participé avec enthousiasme et intérêt aux ateliers proposés autour des questions «Comment agir pour la biodiversité et le climat à Belmont» et «Comment améliorer la mobilité, l’aménagement et la vie locale à Belmont». Les propositions faites durant la soirée constitueront le socle du programme des Vert-e-s et ouvert-e-s à Belmont, ce pourquoi Saskia von Fliedner, responsable de la campagne dans cette commune, a chaudement remercié les participant·e·s.

Le lancement d’une liste verte à Belmont-sur-Lausanne semble donc bien parti !

Evènement, Lavaux-Oron

Belmont – Soirée rencontre – CONFIRMÉE!

Le 28 octobre, à 19h

Grande salle de Belmont

En présence de Adèle Thorens Goumaz, conseillère aux Etats

📣 📣 📣 📣 📣 📣

La rencontre Belmont demain aura bien lieu, en tenant compte des nouvelles prescriptions COVID émises par le Conseil fédéral et le Canton de Vaud. En effet, il nous paraît important de maintenir un espace politique d’échanges sur l’avenir que nous souhaitons donner à notre Commune.

Afin de respecter les nouvelles mesures COVID, nous vous prions de prendre note des modalités suivantes:

1. Donner son nom à la personne responsable de la tenue de la liste de présence à l’entrée.
2. Se laver les mains à l’aide du gel hydroalcoolique qui sera disponible sur place.
3. Les masques seront obligatoires tout au long de I’événement, dès l’arrivée et jusqu’au départ compris, même si les distances sont respectées.
4. Les sièges seront disposés à 1,5 mètre de distance et ne pourront être déplacés. La distance sociale doit être respectée à tout moment entre les personnes ne faisant pas partie du même foyer.
5. Nous avons malheureusement renoncé à offrir un apéritif. Nous vous invitons à anticiper et à manger et boire avant la rencontre.

Comme vous le savez sans doute, le Conseil fédéral va prononcer de nouvelles mesures le mercredi 28 octobre, soit le jour de l’événement. Il est peu probable que les mesures édictées entrent en vigueur sur-le-champ. Si elles devaient cependant modifier ou entraver la tenue de l’événement, nous vous en informerons aussitôt que possible. Sans communication future de notre part, les présentes lignes seront maintenues inchangées.

Nous vous remercions d’avance pour vos gestes barrière, représentant également un geste de solidarité avec les personnes à risque et le personnel soignant.

Nous nous réjouissons de vous rencontrer demain!

📣 📣 📣 📣 📣 📣

En raison des prescriptions sanitaires, merci de vous inscrire via
belmont@vert-e-s-vd.ch

Le nouveau groupe des Vert·e·s et ouvert·e·s de Belmont-sur-Lausanne

Evènement, Lavaux-Oron

Bourg-en-Lavaux et Oron : Demain!

Deux rencontres publiques

30 septembre

19h30 – salle Saint-Théodule à Riex

Inscriptions obligatoires à lavaux(at)verts-vd.ch

20h – salle polyvalente à Palézieux-Village

Inscriptions obligatoires à oron(at)verts-vd.ch

  • Echangeons sur l’avenir de nos communes
  • Contribuons à leur développement
  • Faisons connaissance
  • Et élaborons ensemble une liste verte et ouverte pour les élections communales de 2021.

Lavaux-Oron, Lutry

Foire aux skis – ANNULÉE

En raison de la situation sanitaire, nous avons malheureusement décidé d’annuler notre Foire aux skis.


Sauf contraintes qui nous seraient fixées prochainement, notre traditionnelle foire aux skis aura lieu les 6 et 7 novembre 2020, à la place des halles, à Lutry

Dépôt des skis et autre matériel de sport d’hiver :

  • vendredi 6 novembre de 16h30 à 19h30
  • samedi 7 novembre de 8h à 9h

Pas plus de 10 objets par personne. Les objets doivent encore être attractifs et utilisables pour trouver preneur.

Vente :

samedi 7 novembre de 9h à 14h

Décompte et restitution :

samedi 2 novembre de 14h à 15h

C’est avec plaisir que nous mettrons en vente vos équipements en bon état à un prix attractif. Parlez-en autour de vous! Vous permettez ainsi de donner une seconde vie aux objets.

Pour 2021, nous cherchons des volontaires pour compléter notre équipe bénévole.

Y. Delaunay (078 742 39 65)

Lavaux-Oron, pully

Hommage à Alexis Bally

du groupe des Vert·e·s de Pully

(Séance du Conseil communal de Pully du 24 juin 2020)

Notre tristesse est immense de siéger ce soir sans notre collègue et ami Alexis Bally.

Jeudi dernier il préparait encore cette séance avec nous, jamais avare de partager son savoir et son expérience, fruits d’une vision politique et écologique sans égal.

Pour nous les Vert·e·s, Alexis était un exemple. Ses remarques pertinentes, empreintes de finesse et de bienveillance, méritaient toute notre attention. Comme un phare, il éclairait nos débats, l’air de rien et en toute modestie.

Sa mort si soudaine nous paraît irréelle, tant il semblait éternel. C’est un séisme pour les Vert·e·s de Pully, mais pas seulement. Avec Alexis disparaît brutalement une personnalité courageuse, sincère, attachante, appréciée de tous.

Nous garderons en mémoire sa frêle et agile silhouette chevauchant son vélo, sa voix douce et son sourire, son énergie inépuisable pour défendre les justes causes, les humains et leur environnement.

Le lac et les montagnes étaient ses royaumes. Grand sportif et amoureux de la nature, il les arpentait sans relâche. Le vent, l’air, l’eau, la neige ont été ses éléments vitaux, sans oublier la musique, la flûte qu’il pratiquait, et la cantate selon St Jean, de Bach, qui le bouleversait.

Cher Alexis, nos routes se séparent. C’est avec regret que nous allons poursuivre sans toi les luttes pour un aménagement du territoire moins polluant, plus respectueux des éléments naturels, pour des multinationales responsables, pour une utilisation économe des ressources de notre planète et bien d’autres encore.

Il est temps de prendre congé et de lever l’ancre. Alexis, du fond du coeur, nous te souhaitons bon vent et une traversée sereine vers ces nouveaux horizons que nous rejoindrons tous un jour.

Lavaux-Oron, pully

Pully – Vers une révision du Plan directeur communal

Postulat

Le présent postulat a pour objet d’inviter la Municipalité à réviser le PDCom. Le Plan actuellement en vigueur date d’octobre 1995.

L’art. 16 al 1 LATC stipule :

Les plans directeurs définissent la stratégie d’aménagement du territoire pour les quinze à vingt-cinq prochaines années et les mesures de mise en oeuvre.

Par ailleurs, l’art. 17 al 2 LATC stipule :

L’établissement d’un plan directeur communal est obligatoire pour les communes qui se trouvent dans un périmètre compact d’agglomération, pour les centres cantonaux ainsi que les centres régionaux, selon la liste du plan directeur cantonal.

Le PDCom actuel contient certes des données, des objectifs et des mesures encore valables à l’heure actuelle. Cependant, depuis 1995, bien des choses ont changé, en ce qui concerne l’organisation du territoire, les attentes de la population, le contexte légal, etc.
Ci-après, une liste non exhaustive de ces changements :

Plan directeur cantonal

Sa dernière adaptation date de janvier 2018. Il définit un cadre général en vue notamment de coordonner mobilité, urbanisation, environnement, de renforcer la vitalité des centres, de préserver la qualité du cadre de vie, de stimuler la construction de quartiers attractifs, de concilier nature, loisirs et sécurité, etc. etc.

Plan d’agglomération Lausanne Morges (PALM)

Pully fait partie du périmètre compact du PALM. Celui-ci définit des objectifs dans un grand nombre de domaines, entre autres : coordination des projets d’aménagement, mobilité, préservation des espaces verts et de la biodiversité, etc.

Modifications de la LAT et de la LATC

La LAT et la LATC sont devenues beaucoup plus impératives en ce qui concerne la densification des centres, la disponibilité des terrains à bâtir et plus restrictives en ce qui concerne l’ouverture de nouvelles zones à bâtir.

Population

La population continue à croitre, avec des conséquences sur la mobilité, le logement et l’emprise sur les espaces verts. Elle s’accroit à Pully mais surtout à la périphérie, générant un important trafic de transit à travers Pully.

Densification

La densification des centres, visée par le PDCn, le PALM et la LAT implique bien souvent le sacrifice des espaces verts, l’appauvrissement de la couverture végétale, une perte de la biodiversité et l’atteinte au patrimoine bâti. Bien de projets sont ainsi combattus par la population, population qui a pourtant accepté la LAT en votation populaire.

Logement

Le coût du logement est élevé à Pully, avec une pénurie de logements dits à loyer abordable. Cette pénurie génère un exode de population vers des lieux “plus cléments“, engendrant à son tour une augmentation des déplacements et du trafic de transit.

Mobilité

Du fait de l’accroissement de la population et de l’étalement urbain, les réseaux de transport saturent. Cette situation contribue à revaloriser les moyens de transport tels que la marche à pied et le vélo, auparavant déconsidérés socialement. L’inscription du vélo dans la Constitution suisse comme outil de mobilité prioritaire va dans ce sens.

Energie

Le besoin d’économiser l’énergie et de l’utiliser de manière rationnelle se fait plus impératif et s’est traduit notamment par la révision de la Loi cantonale sur l’énergie. Ainsi, les communes sont encouragées à élaborer une stratégie communale dans ce domaine. Par ailleurs, le besoin de rendre les bâtiments moins énergivores n’est pas sans impacts sur le patrimoine bâti.

Préservation des espaces verts

Bien que faisant l’objet d’un chapitre entier dans le PALM, la préservation des espaces verts est “par nature“ antagoniste de la densification. Cette préservation implique une difficile pesée des intérêts.

Changements climatiques

La perception des conséquences des changements climatiques fait son chemin dans la population. Les communes sont invitées à prendre des mesures pour, à leur niveau, limiter leur contribution aux changements, mais aussi pour atténuer leurs effets sur la population. La préservation des espaces verts et des grands arbres joue ici un rôle essentiel. Elle implique une autre pesée des intérêts entre préservation et demandes d’abattage d’arbres pour la construction que celle ayant cours jusqu’ici.

Biodiversité

Ces dernières décennies, le constat de la perte de la biodiversité liée aux activités humaines se fait de plus en plus alarmant. Le canton vient d’élaborer un “Plan d’action biodiversité 2019-2030“. Dans les mesures prévues dans ce plan, les communes ont un rôle à jouer, y compris des communes urbaines comme Pully.

Pour chacun des changements évoqués sommairement ci-dessus et pour bien d’autres intervenus depuis 1995, Le PDCom se doit de formuler des objectifs visant une meilleure qualité de vie, l’atténuation des conséquences négatives desdits changements ainsi qu’une équitable pesée des intérêts en présence.

Dans la hiérarchie des outils d’aménagement communal, il est logique de commencer par la révision du PDCom avant celle du PGA, puis celle du Règlement sur les constructions. C’est d’ailleurs ce que le canton a fait en révisant le PDCn avant la LATC.

En conclusion, nous invitons la Municipalité à réviser le PDCom en tenant compte des changements intervenus depuis 1995 et en précisant les objectifs à atteindre, de manière à ce que le PDCom devienne un réel outil de pilotage de la politique communale.

Alexis Bally, Pauline Tafelmacher, Remo Kuonen

Evènement, Lavaux-Oron

Festival du film vert à Cully

Jeudi 5 mars 2020

Théâtre de l’Oxymore, Chemin de Versaille 14, à Cully

18h00 La Bataille du Libre

documentaire de Philippe Borel, 2019, 87 min. : De l’emprise des brevets


20h00, Roxane

de Mélanie Auffret, 2019, 85 min. : L’aventure d’un producteur menacé de faillite.


Apéritif dégustatif et produits locaux

Suivi d’une discussion avec Christina de Raad Iseli, paysanne innovatrice, Ferme Iseli, La Sarraz

Chapeau à la sortie

Réservations : Théâtre de l’Oxymore

Co-organisation : Les Vert·e·s de Lavaux-Oron et le Théâtre de l’Oxymore

Lavaux-Oron, Lutry

Lutry : Les Verts briguent la syndicature

Les Verts briguent la syndicature et offrent un choix aux Lutryens

La population de Lutry est appelée à élire son nouveau syndic le 9 février 2020. Historiquement détenue par le PLR, la syndicature joue un rôle clef dans la vie politique. Pour la première fois, elle est convoitée par les Verts qui présentent Kilian Duggan, Conseiller municipal depuis 2016.

Des compétences reconnues

Kilian Duggan, 30 ans, économiste HEC, est actuellement en charge de la Direction de la Sécurité et Mobilité. Il a conduit de nombreux projets d’importance pour les habitants de Lutry, dont l’amélioration notoire des transports publics. Il a également dirigé la révision complète du statut du personnel de l’Association Police Lavaux, qui entrera en vigueur au 1er janvier 2020.

Une certaine image pour la commune

La fonction de Syndic joue un rôle clef dans la vie politique locale. Il a non seulement pour charge de conduire les débats de la Municipalité et d’exercer la haute surveillance sur le travail de l’administration communale, mais il représente également la commune et ses intérêts à l’extérieur. Kilian Duggan, Conseiller municipal depuis 2016, est le candidat à même de remplir cette charge avec intérêt, sérieux et proactivité.

Un candidat à l’écoute

Né à Lutry, Kilian Duggan est connu pour mener une politique ouverte et participative. À l’écoute de la population, il considère que chacun doit pouvoir s’exprimer dans le cadre de projets impactant la vie de la commune. Une méthode qui lui a permis de mener la révision du règlement du port, datant de 1990.

Représentatif du tournant écologique qui s’opère actuellement en Suisse, Kilian Duggan entend implanter des mesures en faveur de l’environnement de manière transversale afin de garantir la qualité de vie de tous les habitants. Les Verts sont fiers de présenter un candidat qui s’applique à mettre son pragmatisme, sa connaissance du terrain, ses compétences et son dynamisme au service de l’intérêt général.