Non classé

Un pas encourageant vers un canton de Vaud libéré de la menace de la fracturation hydraulique

Les Verts vaudois sont heureux de constater que la forte pression politique qu’ils ont exercée avec leur initiative pour un canton de Vaud sans extraction d’hydrocarbures porte ses premiers fruits, en poussant le Département du Territoire et de l’Environnement (DTE) à revoir son projet de loi sur les ressources naturelles du sous-sol (LRNSS).  Le chemin reste cependant encore long vers jusqu’à une véritable protection contre les nombreux dangers que nous ferait courir une exploitation des gaz hydrocarbures enfouis dans notre sous-sol vaudois.

Suite sur la page http://www.verts-vd.ch/blog/2018/02/un-pas-encourageant-vers-un-canton-de-vaud-libere-de-la-menace-de-la-fracturation-hydraulique/

Non classé

Remboursement des frais dentaires : enfin !

OUI à l’assurance dentaire soumise au vote du 4 mars 2018

Article de Josée Martin, présidente des Verts Lavaux-Oron,

paru dans Le Courrier Lavaux – Oron – Jorat, 15.02.2018

Remboursement des frais dentaires : enfin !

Les soins dentaires doivent faire partie des traitements auxquels chacun doit avoir accès sans se demander si son budget sera en mesure de les supporter. Cela inclut : un contrôle annuel, le traitement des caries, les maladies dentaires, les soins de base.

C’est vivre avec des oeillères que de ne pas voir combien de jeunes ne vont pas chez le dentiste. Ils y renoncent dès la sortie de l’école jusqu’à ce que leur apprentissage ou leurs études soient terminés et que leur vie professionnelle et économique soit stabilisée. Faute de moyens. Cette période de 10 ans sans dentiste se paie cher, par des soins plus lourds durant toute leur vie. Comment ne pas remarquer les collègues et ami-e-s qui retardent leur visite chez le dentiste jusqu’à ne plus pouvoir supporter la douleur ? Et là, souvent, il est trop tard, c’est l’extraction de la dent et le trou ad aeternum dans la gencive. Une carence entraînant parfois d’autres pertes de dents ou le rempla-cement par un appareil ou un implant qui restera, des années durant, un corps étranger à réparer, à changer et adapter. Ce qui entraînera d’autres frais. Le Conseil d’Etat vaudois le reconnaît : nous avons dans ce domaine un vrai problème de santé publique.

CHF 25.- par mois pour assurer toute la famille

L’assurance cantonale qui est proposée en votation le 4 mars permet enfin de disposer d’un remboursement des frais pour les soins de base. Le contrôle annuel, qui représente le dépistage à temps des éventuels problèmes, sera encouragé, des conseils seront donnés de manière personnalisée, correspondant à votre âge, style de vie, alimentation. Et les soins éventuels qui en découleront seront remboursés. Les soins tels qu’orthodontie, couronnes et implants seront également remboursés, mais la liste précise et les conditions seront établies dans le règlement d’application. Grâce au mode de financement de cette assurance par les salaires, le coût en sera très modeste :

  • 1% du salaire (0.5 % à charge de l’employeur, et 0.5 % déduit sur le salaire AVS de l’employé) couvrira l’ensemble de la famille. Par exemple, CHF 5.25 mensuels pour l’apprenti qui gagne CHF 1’050.- par mois, ou CHF 25.- pour la famille qui gagne CHF 5’500.- par mois, ou pour un revenu mensuel de CHF 13’000.- une contribution de CHF 65.- par mois qui assure toute la famille
  • CHF 30 millions pour l’Etat, selon les calculs du Canton, ce qui à l’échelle cantonale reste modeste.

Il n’y aura donc pas de cotisation à une assurance, ni aucun autre prélèvement.

Pourquoi cette assurance pour les soins dentaires sera-t-elle si bon marché ? Parce qu’elle est raisonnable et couvre les prestations essentielles à la bonne santé des dents. Un système qui a fait ses preuves en Allemagne.

Pour toutes ces raisons, il importe de voter OUI, le 4 mars 2018, à cette assurance dentaire de base.

 

Josée Martin, présidente des Verts de Lavaux-Oron