Intervention communale

Réfugiés, comment Lausanne compte-t-elle prendre ses responsabilités?

Selon un article du Temps intitulé « Migrants comment la Suisse fait face » paru le 2 septembre 2015, la plupart des cantons de Suisse observent une hausse exceptionnelle des demandes d’asile au cours des dernières semaines. Ils s’attendent à ce que le flux reste tendu durant les mois à venir: le Secrétariat d’Etat aux Migrations table sur 29 000 demandes d’asile d’ici à fin 2015, une hausse de 18% par rapport à l’an dernier. La moitié des migrants qui arrivent ces derniers mois en Suisse répondent aux critères d’octroi d’une protection – statut de réfugié ou admission provisoire – et resteront donc plusieurs années sur le territoire.

Face à la nécessité d’augmenter les capacités d’accueil, le Canton de Vaud réfléchirait actuellement à utiliser des bâtiments existants, inoccupés, qui pourraient servir de logements en attendant une rénovation ou une démolition. Il pourrait également se tourner vers les communes afin qu’elles mettent, elles aussi, des lieux à disposition.

Face à cet état de fait, la Municipalité peut-elle nous renseigner sur :
– l’état actuel des discussions avec le canton de Vaud en matière d’accueil d’urgence de requérant-e-s d’asile?
– les capacités (nombre de personnes) que la ville de Lausanne pourraient mettre à disposition de l’EVAM? Envisage-t-elle d’autres solutions que l’hébergement en abris PC (partenariat avec
des privés, bâtiments inoccupés)?
– si la Municipalité souhaite faire preuve d’exemplarité et mettre à disposition plus de place d’accueil dignes que son quota cantonal ne l’exige?
– le plan d’action que la ville de Lausanne souhaite mettre en place pour accueillir ces personnes dans de bonnes conditions (court terme et moyen termes, y compris scolarisation des enfants
et accompagnement spécifique des MNA ?

Les Verts lausannois estiment que la situation actuelle doit être étudiée par la Municipalité et souhaitent que des solutions concrètes, rapides et positives soient identifiées dans un futur proche.

Signataires
Séverine Evéquoz
Gaëlle Lapique
Les Verts lausannois