Anne Berguerand, Intervention communale, Lausanne

Les employé-es de la Ville sont-ils suffisamment informé-es sur le principe de transparence?

Question écrite

Le principe de la transparence dans l’administration ressort de la loi du 24.9.2002 sur l’information (LInfo) ainsi que de son règlement d’application. Les articles 8 et suivants LInfo permettent à toutes les citoyennes et citoyens de faire une demande d’accès à des documents officiels détenus par un organisme soumis à cette législation.

Ce principe veut que le public soit informé de manière ouverte et complète sur les activités de l’État. Il implique notamment le principe de la présomption de publicité des documents officiels.

Finalement, la politique de transparence vise à nourrir la crédibilité de l’action publique et à favoriser le bon fonctionnement de la démocratie.

Questions :

Quelle est la stratégie de la Municipalité dans ses directives envers ses collaboratrices et collaborateurs, concernant la transmission d’information depuis l’entrée en vigueur de la Linfo ?

Quelles mesures concrètes, visant à s’assurer que cette loi soit bien connue et maîtrisée par le personnel de l’administration communale, sont actuellement prises ?

Anne Berguerand

Intervention communale, Sophie Michaud Gigon

Evolution des infrastructures informatiques

Préavis – Evolution et extension des infrastructures informatiques et du réseau RECOLTE pour la période 2019-2023

Sur la base du schéma directeur du système d’information de la Ville pour la période 2018 à 2022, la Municipalité veut établir un système d’information sécurisé, orienté vers le citoyen et permettant un pilotage et une gestion performante.

Ce préavis donnera à la Ville les moyens de ses ambitions en terme de sécurité, d’efficacité et d’adaptation aux besoins actuels des employés et des administrés. Plusieurs pierres viendront compléter cet édifice, comme le futur préavis « Lausanne, ville numérique » qui permettra aussi de nous rapprocher des attentes des habitants.

L’infrastructure et le système informatiques sont stratégiquement essentiels et vont au-delà du simple outil puisqu’ils influencent la manière de travailler au sein même de l’administration et de répondre aux attentes des habitants et habitantes de Lausanne. L’informatique est ainsi la colonne vertébrale d’une institution publique et permet de piloter les politiques publiques. Valider sa dimension stratégique représente déjà un changement de culture important qui s’opère au sein de l’administration de notre ville. Les Verts sont convaincus que c’est un gage de réussite et qu’un tel investissement financier est de l’argent bien investi.

Nous soulignons également la politique responsable du service d’organisation informatique : soutenir l’économie locale, développer des actions sociales et solidaires et réduire l’impact environnemental des technologies de l’information, et intégrer diverses actions complémentaires en matière de responsabilité sociétale des entreprises.

Pour terminer, et afin que la dimension stratégique et la vue d’ensemble de l’informatique soit également portée par le CC, les Verts soutiennent le voeu émis et voté en Commission et sont favorables à réactiver la commission consultative en informatique.

Je vous remercie de votre attention.

Sophie Michaud Gigon