Lausanne

Candidatures vertes à la municipalité de Lausanne

Elections communales 2021

La période d’appel à candidature verte à la Municipalité de Lausanne, ayant couru du 1er février au 29 février, a abouti avec le dépôt de plusieurs candidatures. Les Vert·e·s lausannois·e·s remercient Xavier Company, Daniel Dubas et Natacha Litzistorf d’avoir fait acte de candidature, et pour l’énergie, les ressources, et les compétences mises au service du mouvement et de ses objectifs verts. Ces trois candidat·e·s vont désormais poursuivre le processus interne d’audition en vue d’une élection en Assemblée générale prévue début septembre.

La vie politique communale lausannoise reprend peu à peu après de longues semaines de gestion de crise, de confinement, de drames mais aussi d’entraide, de solidarité et de chamboulements sociaux. Cette période a fondamentalement démontré que certains enjeux sont trop universels et trop importants pour être gérés au niveau individuel, ou par les lois du marché. Le COVID-19 a nécessité une action collective et forte de l’Etat, coordonnée, finement renseignée par des experts, et communiquée à la population de manière didactique et sérieuse. Les défis qui nous attendent au-delà de cette pandémie sont de nature similaire, avec comme omniprésentes menaces le réchauffement climatique et l’effondrement de la biodiversité.

Les Vert·e·s lausannois·es militent pour une société responsable, démocratique, solidaire et ouverte, et ce à tous les niveaux, dont le niveau communal. Nous souhaitons que Lausanne, fraîchement baptisée capitale du climat en 2019, mérite son nom, et prenne de façon exemplaire et proactive le virage de la durabilité forte, écologique et sociale. Il faut pour cela réélire ou élire des personnes déterminées pour porter ces dossiers et concrétiser ce virage urbain et humaniste. Cette prochaine élection marquera la fin du mandat de Jean-Yves Pidoux, après trois législatures engagées au service des habitant·e·s et des causes vertes en ville de Lausanne. Son énergie, ses compétences et son analyse fine ont énormément apporté à la Ville et aux Vert·e·s, qui lui doivent beaucoup pour l’ensemble de son engagement tant communal que cantonal !

Suite à un appel à candidatures lancé aux membres en février, trois personnes se sont annoncées (par ordre alphabétique):

Xavier Company, 32 ans, conseiller communal depuis 2016 et co-président des Vert·e·s lausannois·es depuis 2017, exerce comme avocat au Barreau après avoir suivi une formation en droit et économie à l’Université de Lausanne. Il s’investit activement au sein des Jeunes Vert·e·s et des Vert·e·s depuis près de 10 ans, d’abord à la vice-présidence des Jeunes Vert·e·s vaudois·es, au comité des Jeunes Vert·e·s suisses, puis des Vert·e·s lausannois·es avant d’être élu à la co-présidence. En parallèle, il a développé des expériences et engagements entrepreneuriaux, civilistes et associatifs, notamment au sein de la Brasserie Docteur Gab’s, de l’ATE et de

l’association EyesUp (association active dans la lutte contre le harcèlement sexuel). Ses thèmes de prédilection sont l’énergie, l’égalité, le sport, le social, la mobilité et la sécurité.

Daniel Dubas, 42 ans, conseiller communal depuis 2014, a une formation en sciences politiques et en urbanisme. Cadre supérieur à la Confédération et membre de la direction de l’Office fédéral du développement territorial (ARE), il est actuellement Délégué du Conseil fédéral à l’Agenda 2030 pour le développement durable. Très actif au sein du délibérant lausannois, il a été successivement vice-président des Vert·e·s lausannois·es, chef de groupe et membre de la Commission des finances, entre autres. Ses sujets de prédilection sont notamment les questions de développement durable, l’urbanisme, la mobilité, l’environnement, l’énergie et les finances publiques.

Natacha Litzistorf, 51 ans, est politologue, ancienne présidente des Vert·e·s lausannois·es et conseillère communale depuis 2008, organe qu’elle a présidé en 2013. Elue Municipale en 2016, elle est en charge la direction du logement, de l’environnement et de l’architecture. Durant cette législature, ses dossiers principaux ont été: la création d’un morceau de ville autour de la gare (Pôle Gare), la végétalisation de la ville avec un accent sur l’arborisation, l’émergence d’une agriculture écologique, la construction de logements et d’infrastructures pour tous et toutes, l’assainissement énergétique, la numérisation au profit des administré.e.s et la participation de la population.

 

Lausanne

Recherchons coordinatrice·teur

Nous recherchons un·e coordinatrice·teur de campagne pour les élections communales 2021 à Lausanne, capable d’assister le comité dans la préparation et la gestion de la campagne du mois de juillet 2020 au mois de mars 2021, y compris.

Votre profil :

–  vous partagez les valeurs vertes ; 
–  vous avez déjà géré ou collaboré à des campagnes d’élections, de votations ou à l’organisation d’évènements ; 
–  vous avez l’habitude de travailler avec des associations et des bénévoles ; 
–  vous maitrisez les outils de bureautique et de maintenance de sites web ;
–  vous travaillez de manière autonome, structurée, organisée et savez être flexible; 
–  vous faites preuve d’initiative et de créativité, notamment pour proposer des idées d’actions et de communications ; 
–  une connaissance de la politique lausannoise et du fonctionnement des réseaux sociaux sont des plus.

Vos tâches consisteront à : 

–  transmettre et coordonner les informations entre les candidat·e·s et le comité ; 
–  prendre les PV des séances ;
–  aider à la rédaction des documents de campagne ; 
–  concevoir, organiser et coordonner des actions de campagne ; 
–  collaborer avec des mandataires externes (photographes, graphistes, etc); 
–  concevoir et coordonner la communication (publicités, réseaux sociaux, etc.) 
–  coordonner des actions avec d’autres sections.

Nous proposons : 

–  l’occasion de travailler pour une échéance électorale importante et de s’immerger dans la vie politique lausannoise ; 
–  un travail en lien avec des valeurs et un but ; 
–  l’occasion de proposer et de réaliser vos idées ; 
–  un comité et des candidat·e·s motivé·e·s à s’investir dans la campagne et à collaborer ; 
–  un cadre de travail dynamique, motivant et sympathique.

Entrée en fonction : 1er juillet 2020 ou 1er août 2020.

Taux d’occupation : 30% jusqu’en novembre, 50% de décembre 2020 à mars 2021.

Lieux de travail : majoritairement libre, mais un bureau à disposition au centre-ville de Lausanne. Actions et certaines réunions en ville de Lausanne.

Merci d’envoyer votre CV et une lettre de motivation d’ici au 14 juin 2020 à lausanne@verts-vd.ch. Anne Caldelari se tient à votre disposition pour répondre à vos questions pour toute information complémentaire. 

Lausanne

La qualité de vie au cœur des dicastères verts

Les Verts lausannois sont satisfaits de la nouvelle répartition des dicastères au sein de la Municipalité de Lausanne. Ils suivront avec attention la mise en œuvre des politiques de l’espace public.

Les Verts considèrent que les domaines dont les Municipaux écologistes auront la charge cette législature 2016-2021 correspondent très bien à leurs valeurs. Ils leur permettront de travailler sur les dossiers chers aux écologistes et synonymes de qualité de vie pour les Lausannoises et les Lausannois.

L’attribution du logement et du patrimoine vert à Natacha Litzistorf est source de satisfaction. Avec l’actuelle pénurie de logements et le prix des loyers, cette charge est un beau défi. Les Verts espèrent aussi voir accélérer les travaux pour l’efficience énergétique des bâtiments. Surtout, nous nous réjouissons de voir réunis la qualité du logement pour toutes et tous et la nature en ville. Cela promet de belles synergies en faveur de l’environnement quotidien des Lausannoises et Lausannois.

Par ailleurs, les Verts apprécient particulièrement de voir la nouvelle Municipale prendre en charge l’Unité de développement durable, ainsi que le service d’architecture. De plus, à l’ère du numérique, le service transversal de l’informatique devient particulièrement stratégique.

Nous nous réjouissons également que Jean-Yves Pidoux, dont l’excellent bilan n’a jamais été contesté, continue à mettre ses convictions et compétences au service de la politique énergétique de la Ville. Les Services industriels sont un des liens les plus concrets des Lausannoises et des Lausannois avec leur ville et contribuent donc directement à leur qualité de vie. En pleine transition énergétique, il est heureux qu’un vert garde la main sur la gestion de réseaux urbains stratégiques ainsi, évidemment, que sur les grands projets de production énergétique (éolien, solaire, biomasse et géothermie, tant dans le domaine de l’électricité que de la chaleur).

Les Verts estiment par contre qu’un manque de cohérence se dégage de cette répartition. Particulièrement, nous regrettons la séparation de l’urbanisme et des transports. Dans ce cadre, il est heureux que les délégations aient été renforcées et mieux formalisées. Ce besoin accru en coordination devient ainsi une chance plutôt qu’un risque. Nous serons dès lors attentifs à ce que les espaces publics chers aux Verts bénéficient de la réflexion conjointe des nouvelles directrices des espaces verts et du logement, des transports et du nouveau directeur de l’urbanisme.

Lausanne

Les Verts récupèrent et recyclent

Les Verts lausannois distribuent deux « give-away » recyclés de leurs anciennes campagnes.

Afin de préserver nos ressources, les Verts ont recyclé des boîtes de bonbon et des allumettes restées en nombre après les campagnes pour la LAT et sur la TVA et diminuent ainsi le bilan écologique de leur campagne. Un code QR redirige les curieux sur une page de notre site internet pour les en informer.
Cette démarche fait écho à nos efforts constants pour diminuer le plus possible l’impact environnemental de cette campagne: matériel (stands et protège-selles par exemple) en produits recyclés, fabriqué en Suisse ou en Europe si cela n’était pas possible, fruits et légumes bio et locaux, chocolat fair trade, papier 100% recyclé, bière lausannoise artisanale et bio, etc.
Ces boîtes de bonbons et allumettes seront distribuées dès ce soir lors d’une tournée dans les bars. C’est aussi l’occasion pour les Verts lausannois de participer à la vie festive de Lausanne, un atout pour notre ville avant d’être un problème de sécurité. Retrouvez-nous donc dès 18h30 au centre ville, pour rappeler de voter aux jeunes et moins jeunes qui commencent le weekend!
Lausanne

10 affiches dans la ville pour 10 engagements

Dix affiches des Verts lausannois sont placardées dès le lundi 18 janvier dans des lieux ciblés au travers de Lausanne pour mettre en valeur dix propositions vertes pour les espaces publics et la mobilité dans les quartiers lausannois.

Les Verts font de leur action pour les espaces publics et la mobilité une priorité de leur engagement politique. Pour l’illustrer, ils ont choisit dix propositions vertes concrètes pour  les quartiers lausannois, en cours de réalisation ou présentes dans leur programme. Si les électrices et électeurs décident de les soutenir le 28 février, ils s’efforceront de porter ces projets devant le Conseil communal pendant la prochaine législature.

Voici leurs propositions :

Un tram de Bellevaux au centre-ville ; des places vertes et conviviales à la Riponne et au Tunnel ; plus de transports publics entre Faverges et le centre-ville ; un écoquartier plein de vie et de nature aux Plaines-du-Loup ; un bord du lac moins bétonné pour se baigner ; un parc de quartier à Beaulieu, sans l’ombre d’une tour ; une place de quartier chaleureuse aux Bergières ; un parc vert et convivial à Sévelin-Sébeillon ; moins de bruit dans les airs à la Blécherette  ; de la vie sur la place de la Sallaz, enfin !

Un repas bio pour deux à gagner

En accompagnement de ces dix affiches, les Verts proposent d’étendre cette action sur les réseaux sociaux grâce à un concours : la personne qui enverra la première un selfi devant les dix affiches différentes se verra offrir un repas bio pour deux livrée chez elle à sa convenance. Les dix selfies sont à envoyer en une seule fois à l’adresse lausanne@verts-vd.ch. Un tirage au sort parmi les selfies publiés sur l’événement facebook ou sur twitter ou instagam avec les hastags #vertslausannois #affichesvertesecvd2016 sera également effectué, avec la même récompense.

Lien vers l’événement Facebook:
https://www.facebook.com/events/937593112960638/
Lien vers le compte twitter des Verts lausannois:
https://twitter.com/VertsLausannois
Lien vers le compte instagram des Verts lausannois:
https://www.instagram.com/vertslausannois/

 

Règlement concours photo « 10 affiches pour 10 engagements Verts »

PREAMBULE : Un concours photo sur le thème « 10 affiches pour 10 engagements Verts» est organisé par les Verts lausannois. Deux prix seront remis aux lauréat-e-s.

ARTICLE 1 : Participation

Ce concours est ouvert uniquement aux amateurs jusqu’au 31 janvier 2016.
La participation est gratuite.

ARTICLE 2 : Fonctionnement

Chaque concurrent-e doit trouver et photographier (selfie) les 10 affiches thématiques vertes présentes à travers Lausanne (entre le 18 janvier et le 31 janvier 2016). Le premier concurrent parvenant réunir les dix selfies gagne un prix.
Un-e autre gagnant-e sera désigné-e par tirage au sort parmi toutes les photographies reçues, de n’importe quelle affiche,  effectué le 1 février 2016 au Secrétariat des Verts lausannois.
Les noms, prénoms et adresse électronique (facultatif) devront apparaître dans la légende du ou des post (twitter, instagram ou facebook) ainsi que les hastags : #vertslausannois et #affichesvertsecvd2016

ARTICLE 3 : Prix du concours

Un repas bio pour deux (Traiteur Bio) livré à domicile.

ARTICLE 4 : Date limite

La date limite des postages sur les réseaux sociaux est fixée au 31 janvier 2016.

ARTICLE 5 : Limites et obligations

Les Verts lausannois se réservent le droit de reproduction gratuit à des fins de communication et de documentation et s’engagent pour leur part, à respecter le copyright de l’auteur.

ARTICLE 6 : Réclamations

La participation à ce concours requiert le plein accord des photographes et l’acceptation du présent règlement, sans possibilité de réclamation quant aux résultats. Les Verts lausannois se dégagent de toute responsabilité quant au contenu des photos publiées.

Lausanne

Elections communales : la campagne des Verts est lancée

Un bilan solide, un programme crédible, une majorité de femmes en lice pour le conseil communal, la parité pour la Municipalité et des actions de proximité dans les quartiers.

Les Verts lausannois lancent aujourd’hui leur campagne pour les élections communales. Jean-Yves Pidoux brigue un troisième mandat à la Municipalité alors que Natacha Litzistorf a la charge d’y conserver le second siège vert. 54 candidates et candidats sont en lice pour le Conseil communal, où les Verts souhaitent gagner 2 sièges, grâce à des actions de campagne axées sur la proximité.

Les Verts mettent en avant sept engagements pour mieux vivre à Lausanne : des espaces publics conviviaux pour toutes et tous ; une mobilité durable et confortable ; une nature en ville riche et diversifiée ; des liens sociaux soutenants et forts ; une énergie propre et performante ; une économie de proximité et enfin une santé préservée et favorisée.

Avec trois coups de projecteur sur le programme, on découvre un catalogue d’espaces publics à requalifier, comme la place Centrale, la rue de la Borde et l’avenue d’Echallens, des propositions pour rapprocher du centre-ville les lieux de loisirs lausannois, comme le bord du lac ou le Chalet à Gobet et la volonté de créer des points de recyclages à moins de cinq minutes à pied pour toutes et tous.

54 candidates et candidats à retrouver dans des actions de proximité

La liste verte se compose d’une majorité de femme (28 candidates pour 26 hommes), de 20% d’étrangers ou bi-nationaux et d’une grande diversité d’âges, de professions et d’engagements associatifs.

Ancrés dans la vie locale et désireux de répondre aux enjeux environnementaux mondiaux, les prétendants verts au Conseil communal se font fort de faire cohabiter ces échelons au législatif de la ville de Lausanne, mettant ainsi en application une valeur verte fondamentale : « penser global, agir local ».

Dans ce cadre, la campagne des Verts ciblera particulièrement les quartiers, avec notamment des balades menées par les candidates et candidats pour lier, sur le terrain, leurs coups de cœurs de Lausannois et les axes du programme écologiste. Dès le 17 janvier et pour 5 dimanche, à 16h, les habitants de Lausanne sont donc conviés à partager et découvrir leur ville autrement, avec ses coins incontournables, mais aussi insolites, méconnus ou au fort potentiel d’amélioration. Les itinéraires, ainsi que les lieux de rendez-vous, figureront sur des tracts, mais aussi sur notre site internet et notre page facebook.

3235_Verts_Affiche_F4_2candidats_BAT

 

Un dossier de presse, avec du matériel visuel (notamment les affiches) est disponible. Retrouvez également nos candidates et candidats sur une carte interactive, avec leurs engagements, leurs envies et les moyens de les contacter grâce aux réseaux sociaux. D’ailleurs, notre campagne se passera aussi sur facebook, twitter et instagram: n’hésitez pas à nous suivre!

 

Lausanne

52 candidates et candidats verts pour Lausanne

Les Verts lausannois ont désigné leurs candidates et candidats au Conseil communal. Une liste de 52 Vertes et Verts engagés pour leur ville et leurs quartiers a été constituée, sous la bannière «penser global, agir local».

52 candidates et candidats briguent le poste de conseiller communal pour les Verts lausannois, ils et elles ont été désignés hier soir en assemblée générale. La liste se compose d’une majorité de femme (27 candidates pour 25 hommes), de 20% d’étrangers ou bi-nationaux et d’une grande diversité d’âges (de 21 à 68 ans), de professions et d’engagements associatifs.

Vous pouvez les retrouver sur notre page Elections communales, où vous découvrirez une carte interactive des candidates et candidats verts, leurs engagements, leurs envies et les moyens de les contacter sur les réseaux sociaux.

L’échelle du quartier pour penser la ville

La liste verte montre une belle répartition des candidates et candidats au travers des quartiers lausannois. Ancrés dans la vie locale et désireux de répondre aux enjeux environnementaux mondiaux, les prétendants verts au Conseil communal se font fort de faire cohabiter ces échelons au législatif de la ville de Lausanne, mettant ainsi en application une valeur verte fondamentale: «penser global, agir local».

En choisissant d’axer leur programme 2016-2021 sur les quartiers lausannois, les Verts mettent en effet l’accent sur l’action locale. Notre but est de focaliser nos efforts sur le lieu de vie le plus naturel et le plus proche des Lausannoises et des Lausannois. Le quartier constitue la bonne échelle pour penser la ville : on y dort, on y travaille, on y va à l’école, on y fait ses courses, on s’y amuse, on s’y ressource, etc. Toutes ces activités ont un lien avec des politiques pour lesquelles la Ville a des compétences et donc à propos desquels nos candidates et candidats peuvent amener leur expertise au Conseil communal.

La question des alliances confiée au Comité

Les Verts lausannois tirent un bilan globalement positif de leur alliance avec la gauche lausannoise, tant au Conseil communal qu’à la Municipalité, mais ne sont pas dogmatique quant à sa reconduction. La question des apparentements n’a pas soulevé d’opposition et la question d’une alliance au premier tour pour la Municipalité avec le PS et le POP a été discutée. La décision finale a été laissée au Comité, sur la base des propos tenus en AG. Il en est de même d’une éventuelle intégration de candidat-e-s du Parti Pirates, qui a été évoquée.

Lausanne

Bien dans ma ville!

Les Verts lausannois ont adopté en assemblée générale leur programme de législature 2016-2021. Au programme : améliorer la qualité de vie des Lausannoises et Lausannois tout en favorisant des modes de vie écologiques et une économie saine.

Les Verts mettent en avant sept thématiques phares, faisant à la fois écho au travail déjà effectué pendant cette dernière législature et aux défis auxquels fait face Lausanne : des espaces publics conviviaux pour toutes et tous ; une mobilité durable et confortable ; une nature en ville riche et diversifiée ; des liens sociaux forts et soutenants ; une énergie propre et performante ; une économie de proximité et enfin une santé préservée et favorisée.

Trois coups de projecteur sur des propositions concrètes

Des places publiques rendues aux Lausannoises et Lausannois

Nombre de places et espaces publics lausannois méritent d’être transformés, reverdis, sécurisés. Nous pensons par exemple à la place Centrale et à la place du Tunnel, à la rue de la Borde et à l’avenue d’Echallens. À cela s’ajoute le bord du lac entre Ouchy et Bellerive, où il s’agit de donner un véritable accès à l’eau.

Les Verts en ont fait un point central de leur politique, car les espaces publics structurent la ville et sont les lieux où se créent le lien social, le bien-être, le sentiment de sécurité et la convivialité.

Des loisirs à portée de bus

Lausanne est entourée de lieux offrant loisirs et délassement, mais il est peu aisé d’y accéder. Nous voulons les rapprocher de la ville, notamment en créant un bus à haut niveau de service (BHNS) au bord du lac et en augmentant la cadence vers Sauvabelin, ainsi que pour les zones foraines.

Les transports publics permettent de voyager en tout confort et dans le respect de notre santé et de notre environnement. Les Verts soutiennent leur développement pout toutes et tous, pour la vie quotidienne et professionnelle, mais aussi les loisirs[1] et le tourisme.

Des points de recyclage à moins de 5 minutes à pied

Le tri des déchets est un reflexe déjà bien ancré, mais il n’est pas toujours facile de le réaliser à Lausanne. Nous souhaitons que le tri ne soit plus un casse-tête, mais que des points de tri de tous les déchets courants soient accessibles rapidement à pied dans toute la ville.

Le programme des Verts met en action les valeurs vertes pour Lausanne, afin que chacune et chacun puisse être bien dans sa ville.

[1] Les loisirs sont le principal motif de déplacement pour la population selon l’OFS.