Lausanne sur la voie de la durabilité

« Métamorphose» est un projet de la majorité rose-rouge-verte de Lausanne. Il vise à répondre à la très forte demande de logements en ville, tout en améliorant la qualité de vie des habitants grâce à de nouvelles infrastructures de transport et sportives. Structuré autour de quatre volets, ce projet va entraîner une mutation substantielle de notre cité.

Depuis le début, les Verts lausannois soutiennent le projet Métamorphose, car celui-ci s’inscrit dans une démarche de développement durable de la ville. Ils s’engagent pour que les transformations attendues répondent aux besoins des habitants et améliorent leur quotidien. La construction de deux écoquartiers, l’un au nord, l’autre au sud de la ville, doit servir de laboratoires pour concrétiser à terme la ville durable. Le partenariat qui s’est mis en place avec la population, régulièrement appelée à s’exprimer sur le projet dans le cadre de démarches participatives, contribue à l’amélioration du projet et offre à tout un chacun une place dans le processus. La réalisation d’infrastructures de transports performantes permettra de réduire la dépendance à la voiture, de faciliter les déplacements et de dynamiser le centre-ville. Enfin, la modernisation des infrastructures sportives profitera non seulement aux clubs professionnels, mais surtout aux milliers de sportifs amateurs, grâce à une nouvelle piscine olympiques, à une nouvelle piste d’athlétisme, à un mur de grimpe et même à un boulodrome.

Depuis le lancement du projet Métamorphose en 2006, la situation sur le marché du logement s’est fortement dégradée. La grave pénurie actuelle prive les ménages – à l’exception des mieux lotis – de l’accès à un logement répondant à leurs besoins. La seule réponse possible est la création de nouvelles habitations à prix accessible. Mais toute nouvelle construction doit se faire dans le respect de l’environnement, du cadre de vie et des liens sociaux préexistants. Le projet Métamorphose, parce qu’il prendre place sur des terrains communaux, non habités et aux infrastructures vétustes, se prête parfaitement à cette politique de développement de la ville en cohérence avec nos valeurs. Il concrétise l’objectif de construire la ville sur la ville plutôt que de poursuivre la voie de l’étalement urbain et du mitage du territoire.

Ainsi, les Verts lausannois, bien que soucieux du patrimoine bâti, acceptent la démolition du stade de la Pontaise, car celui-ci ne répond plus aux besoins des sports qu’il accueille. De plus, son état de délabrement est avancé. C’est à ce prix qu’un quartier de grande qualité environnementale et sociale pourra voir le jour aux Plaine-du-Loup. Il répondra aux besoins de tous les habitants et mettra la ville tout entière sur la voie de la durabilité.

Intervention de Valéry Beaud du 7 mars 2017

Intervention de Sophie Michaud Gigon du 7 mars 2017