Les Verts lausannois ne souhaitent pas que la Suisse accueille les Jeux olympiques traditionnels, dont l’organisation présente un bilan écologique, sociale, sanitaire, démocratique et financier catastrophique. Ils s’opposeront à chaque fois que la Ville de Lausanne est envisagée pour un tel événement. Aux côtés des Verts vaudois, nous déplorons donc la décision antidémocratique du Conseil d’Etat de financer une étude en ce sens.

Par contre, les Verts reconnaissent les valeurs olympiques comme positives. Le statut de Capitale olympique est donc bénéfique, d’abord pour l’image de la Ville, mais aussi parce qu’il permet d’accueillir cette organisation dans un cadre qui peut peut-être influencer la gestion des jeux dans la bonne direction. Dans ce cadre, nous avons soutenu l’organisation des Jeux olympiques de la jeunesses, dont les valeurs sont plus proches des valeurs vertes, tout en demandant de manière répétée d’assurer leur durabilité.

 

Question orale au Conseil communal de Lausanne : Jeux Olympiques 2026

Les Lausannois ont appris par les médias que le Conseil d’Etat vaudois a cautionné auprès de Swiss Olympic à hauteur d’un million de francs une candidature de la Suisse occidentale pour les JO d’hiver de 2026.

L’organisation des JO est un sujet éminemment sensible qui requière à l’évidence un large débat de société sur le développement touristique, son évolution pour les prochaines décennies et  éventuellement les changements de paradigmes qu’il faudra mettre en œuvre, en tenant compte par ex. des questions liées au réchauffement climatique, aux économies d’énergie, ou aux questions d’AT et de mobilité. L’expérience que nous avons des JO montre que leur organisation va à l’encontre des principes du développement durable, d’un tourisme qualitatif et limitant ses impacts sur les ressources naturelles, sans parler d’un impact peu maîtrisable sur les finances publiques.

Les Verts lausannois sont  critiques face au bien fondé du dépôt d’une telle candidature, et rappellent que la Ville de Lausanne  a déjà eu l’occasion par le passé de témoigner de son opposition à l’organisation de JO.

Ils demandent à la Municipalité:

  • Comment Lausanne, en tant que Ville olympique, se positionne-t-elle face à une telle candidature sans consultation publique préalable, et quel regard critique pose-t-elle sur une telle entreprise qui vraisemblablement appellera Lausanne à des contributions financières, voire à la construction de nouvelles infrastructures ?

Marie-Thérèse SANGRA

Le 6 décembre 2016

 

Interventions des Verts sur les Jeux Olympiques de la jeunesse: