Nos candidat·e·s à la municipalité

Elections communales 2021

Les Vert·e·s et Jeunes Vert·e·s présentent une équipe de trois personnalités complémentaires pour la Municipalité afin d’accélérer la transformation de Lausanne en une ville exemplaire, en matière de climat et biodiversité, bien sûr, mais aussi en termes humains, sociaux et culturels, car les enjeux environnementaux ne sauraient se mener sans une meilleure égalité sociale et économique pour toutes et tous les habitant·e·s de cette ville que nous aimons tant. 

Avec pour ambition de porter haut les valeurs vertes d’écologie politique, de justice sociale, de bonne gouvernance et de responsabilité envers les générations futures, Natacha Litzistorf, Daniel Dubas et Xavier Company allient leurs compétences et leurs motivations sans faille. Leurs parcours ont un point commun : la passion. Passion pour leur ville, passion pour l’écologie, passion pour l’égalité. Passions ancrées dans leurs parcours, qui nourrissent leur motivation pour accélérer les changements nécessaires pour faire de Lausanne la ville dont nous rêvons.

Natacha Litzistorf

52 ans

Elle est fière de ses origines paysannes et ouvrières, son profond amour pour la nature et les paysages vient de là et de ses nombreux voyages en train. Bien qu’elle ne comprenne pas vraiment l’école qui l’oblige à se conformer à un système rigide, elle tient bon et fait des études en sciences politiques, puis en sciences de l’environnement. Elle s’engage ensuite dans l’association equiterre qui a pour mission de promouvoir le développement durable et qu’elle dirigera durant 15 ans. Parallèlement, elle se passionne pour les droits des consommateurs·trices et préside la FRC de 2014 jusqu’à son entrée au Conseil municipal. Au niveau fédéral et international, c’est sur l’aménagement du territoire, les paysages et la promotion de la santé qu’elle est la plus active. Avant d’être élue municipale, Natacha a été conseillère communale (2008-2016), présidente des Vert·e·s Lausannois·es et présidente du Conseil Communal. 

En tant que municipale, depuis 2016, elle est en charge de la direction du logement, de l’environnement et de l’architecture, ainsi que du service informatique de la ville. Des années riches avec un tout nouveau morceau de ville à inventer autour de la gare, la création de nouveaux  parcs et espaces verts, une protection majeure des arbres,, la valorisation de l’agriculture urbaine et l’écologisation des domaines appartenant à la ville, avec des effets très concrets qui touchent toutes et tous les habitant·e·s de la ville, par exemple : 3 fois plus d’arbres plantés que coupés, une numérisation écoresponsable au profit des administré·e·s, 3 nouveaux quartiers et plus de 500 nouveaux logements, 16 édicules culturels et gourmands dans toute la ville, une restauration collective durable.

Ses domaines de prédilection : la création d’une urbanité qui fait la part belle au végétal et à des lieux de rencontre conviviaux, à la participation, à la promotion de la santé publique et les droits des consommateurs·trices.

Ses passions : la marche en montagne, les voyages en train, la littérature japonaise et la poésie, la photographie, ses amies d’enfance, les paysages

Daniel Dubas

42 ans

Une mère suisse-allemande et un père romand, une enfance à Fribourg, c’est seulement à 19 ans qu’il découvre Lausanne et en tombe immédiatement amoureux. Il étudie les sciences politiques avec un master en urbanisme durable et continue sur cette voie en travaillant à l’IDHEAP, au Canton de Vaud, puis à la Confédération, jusqu’à devenir chef de la section Développement durable de l’Office fédéral du développement territorial et, en 2019, Délégué du Conseil fédéral à l’Agenda 2030 pour le développement durable. 20 ans d’expérience au service du développement durable, à tous les niveaux politiques, y compris dans les relations internationales, qu’il souhaite mettre en pratique très concrètement pour sa ville de coeur. Avant de s’engager en politique, sa niaque le pousse vers le milieu associatif en tant que membre du comité de Slow Food Vaud, et entre autres membre de Pro Natura, du WWF, de Greenpeace, de Mountain Wilderness, de l’ATE, de Pro Vélo, d’actif-trafiC, de la FRC, de l’Asloca, de Métis’Arte et d’Amnesty International.Il entre au comité des Vert·e·s lausannois·es en 2011, devient vice-président dès 2012, élu au Conseil communal en 2014, il préside le groupe des Vert·e·s de 2016 à 2019.

En tant que conseiller communal, depuis 2014, il dépose notamment des initiatives et intervient régulièrement sur les îlots de chaleur, la politique du stationnement, l’aménagement du territoire, les cyclistes, l’encadrement des services de livraison, la politique culturelle, la solidarité internationale,la politique fiscale et les finances publiques. Il est vice-président de la commission des finances et président de la commission sur la politique régionale du Conseil communal..

Ses passions : l’environnement et la nature, l’urbanisme et la mobilité, l’architecture, la solidarité internationale et surtout l’égalité des chances pour toutes et tous, mais aussi la cuisine italienne, le jardinage, le vélo, la culture, l’apprentissage de nouvelles langues, la musique, la bande dessinée, le cinéma, les voyages en sac à dos, la randonnée à skis et la marche en montagne.

Xavier Company

32 ans

Il n’a que 32 ans, mais déjà un parcours riche et engagé. À 12 ans, il participe à la création de la brasserie Docteur Gab’s avec trois amis un peu plus âgés, il y travaille à temps partiel pendant ses études en droit et économie et y développe sa passion pour la gastronomie et l’économie locale. Sensibilisé depuis le plus jeune âge aux questions migratoires par ses grands-parents italiens et espagnols, il s’engage très vite politiquement, déjà pendant ses études, où il est élu de l’assemblée des délégués de la FAE et membre de la Commission de Durabilité de l’UNIL. Avant son stage d’avocat, durant six mois de service civil, il travaille dans une forêt zurichoise pour préserver ses biotopes (il finira son service civil à équiterre et à l’ATE). En 2010, il s’engage chez les Jeunes Verts Vaudois, révolté suite à l’ignoble initiative dites “pour le renvoi des criminels étrangers”, il a alors 22 ans. Il passe rapidement au comité des Jeunes Vert-e-s suisses, est vice-président des Jeunes Vert-e-s vaudois-e-s de 2012 à 2014, puis entre au comité des Vert·e·s lausannois·es en 2014, qu’il co-préside depuis 2017. Il est élu au Conseil communal depuis 2016. Il continue à être très actif dans les milieux associatifs, notamment au sein de l’association EyesUp (association qui lutte contre le harcèlement sexuel et de rue). En parallèle à ses engagements politiques et associatifs, depuis 2016, Xavier est avocat au Barreau et pratique dans des domaines variés, allant du droit de la famille au droit pénal et passant par l’aménagement du territoire. 

En tant que Conseiller communal, depuis 2016, il dépose des postulats et interroge la Municipalité notamment sur les sujets suivants : le tram sans la destruction de la forêt du Flon, l’énergie verte et sans nucléaire, la transparence dans la gestion de l’administration et des société en mains publiques, le traitement des déchets et la fabrication de biogaz, l’égalité dans l’espace public, les tarifs des transports publics, la gestion des clubs et des infrastructures sportives, le soutien aux médias locaux, les terrasses lausannoises, la protection des travailleurs·euses du sexe, l’essai de vente légale de cannabis, le devoir d’exemplarité de la police en sa qualité de gardienne de la paix publique. 

Ses passions : se battre pour plus d’égalité, moins d’inégalités sociales, les droits des migrants, les énergies vertes, l’économie locale et circulaire, la gastronomie, le sport, en particulier le foot, le hockey et le basket, le cinéma et les séries.