Intervention communale, Véronique Beetschen

Déplacements des personnes à mobilité réduite lors des grandes manifestations

Intervention

A propos de la réponse de la Municipalité à mon interpellation
« Personnes âgées et/ou en situation de handicap: quel accès et quelle mobilité pendant les grandes manifestations ? » du 19 mai 2017

Je remercie la Municipalité pour sa réponse, qui nous montre qu’elle a le souci de faciliter les déplacements des personnes à mobilité réduite lors des grandes manifestations.

Deux volets de cette réponse m’ont toutefois laissée sur ma faim.

La Municipalité indique que le Service de l’économie sensibilise les organisateurs de manifestations aux questions d’accessibilité au travers de son site Internet. Or, la seule indication que j’ai trouvée sur le site est la suivante, je cite :

« A ce propos, nous vous rendons attentifs aux questions d’accessibilité. Vous êtes invités à favoriser l’accès des personnes âgées et des personnes en situation de handicap ».

Je ne pense pas que cette formulation peu explicite soit d’une grande aide pour les organisateurs de manifestations. On pourrait par exemple imaginer que le Service de l’économie fournisse des lignes directrices ou des conseils pratiques aux organisateurs pour les aider à mettre en place des mesures appropriées. J’espère donc que le Service ira plus loin sur cette question.

Par ailleurs, je trouve insatisfaisante la réponse de la Municipalité sur la question de l’accès des services d’aide et de soins à domicile à leurs clients les jours de grande manifestation.

Les horaires du personnel soignant se rendant à domicile sont chargés. Il serait donc souhaitable que la Ville facilite le travail des intervenants dans toute la mesure du possible. Pour ce faire, il conviendrait, à mon sens, que la Ville prenne langue avec ces services pour évaluer les difficultés que les grandes manifestations génèrent pour le personnel soignant et pour chercher avec eux la meilleure manière de minimiser ces difficultés.

C’est pourquoi je propose à ce Conseil la résolution suivante :
« Le Conseil communal de Lausanne souhaite que la Municipalité consulte les services d’aide et de soins à domicile afin d’évaluer l’éventuelle nécessité de mettre en place des mesures particulières pour faciliter l’accès du personnel soignant au domicile de la clientèle âgée et/ou en situation de handicap les jours de grande manifestation. »

 

Véronique Beetschen

Intervention communale, Lausanne, Véronique Beetschen

Une outilthèque pour les bricoleuses et bricoleurs

Postulat

Une outilthèque pour les bricoleuses et bricoleurs, jardinières et jardiniers lausannois

Une outilthèque est un service de prêt d’outils de bricolage ou de jardinage destiné aux personnes souhaitant confectionner ou réparer des objets ou des installations, rénover ou embellir leur intérieur, aménager ou entretenir leurs terrasse ou balcon, jardiner, etc., sans devoir acquérir par elles-mêmes tous les outils nécessaires.

Aujourd’hui, de nombreuses personnes achètent, puis conservent dans leurs armoires, quantité d’outils qui ne leur serviront que rarement, voire une seule fois. Ce gaspillage est coûteux, aussi bien sur le plan écologique (matières premières nécessaires à la fabrication, transport, pollution, etc.) qu’économique pour le particulier, qui achète un outillage souvent onéreux dont il ne se servira pour ainsi dire jamais.

Les outilthèques prêtent tant du petit outillage (par exemple, tournevis, marteau, escabeau, pioche, cisaille, etc.) que des appareils plus sophistiqués (par exemple, scie sauteuse, ponceuse, shampooineuse à moquette, broyeur à végétaux, etc.). Elles fonctionnent sur le modèle des bibliothèques. Les personnes munies d’une carte d’adhérent peuvent emprunter pour quelques jours les outils dont elles ont besoin, en versant le plus souvent une caution proportionnelle à la valeur de l’outil emprunté. Les outils et appareils sont vérifiés avant et après l’emprunt. Une attestation d’assurance RC est généralement demandée.

La création d’une outilthèque à Lausanne donnerait aux Lausannoises et Lausannois la possibilité d’emprunter une gamme étendue d’outils parfois très spécialisés, leur permettant ainsi d’entreprendre à moindres frais des travaux dans leur maison, leur appartement ou leur jardin. Ce serait une alternative pratique, économique et écologique à l’achat d’outils et permettrait d’éviter un gaspillage de ressources naturelles.

L’outilthèque pourrait soit être localisée en un lieu unique, soit être décentralisée en plusieurs lieux, formant ainsi un réseau de proximité. Un appel aux dons d’outillage inutilisé pourrait peut-être être lancé auprès des particuliers pour aider à constituer le fonds des outils constituant l’outilthèque. Des collaborations avec des partenaires associatifs ou les maisons de quartiers pourraient éventuellement être envisagées.

L’objet de ce postulat est donc de demander à la Municipalité d’étudier la possibilité de créer, éventuellement en collaboration avec des partenaires associatifs ou les maisons de quartier, une outilthèque ou un réseau d’outilthèques à Lausanne, à l’usage des personnes domiciliées sur le territoire de la commune.

Véronique Beetschen

Intervention communale, Véronique Beetschen

Personnes âgées et/ou en situation de handicap: quel accès et quelle mobilité pendant les grandes manifestations ?

Les grandes manifestations organisées à Lausanne entraînent des perturbations de trafic importantes en ville. Dans certains quartiers, de nombreuses rues sont entièrement fermées à la circulation ; en outre, des lignes de bus ne circulent plus sur certains tronçons ou sont déviées le jour de l’événement.

Pour les personnes valides, cette situation comporte des désagréments, mais ils ne sont pas insurmontables. Des solutions peuvent être trouvées pour se déplacer malgré tout, par exemple marcher jusqu’au prochain arrêt de bus en activité ou la prochaine station de métro ou enfourcher son vélo pour contourner la zone concernée.

Il en va tout autrement pour les personnes dont la mobilité est réduite par l’âge ou par un handicap temporaire ou permanent. Si les services spécialisés de transport pour personnes à mobilité réduite ne peuvent pas accéder à leur domicile, il peut être très difficile, voire impossible, pour ces personnes de sortir de chez elles les jours de grande manifestation, même pour des motifs importants. Par exemple, la course des 20 km de Lausanne coïncidait cette année avec le premier tour de l’élection présidentielle française ; ce jour-là, des citoyennes et citoyens français en situation de handicap habitant dans le bas de la ville ont connu de grandes difficultés pour se déplacer au bureau de vote situé à Beaulieu.

En outre, de nombreuses personnes âgées et/ou en situation de handicap sont clientes des services d’aide et de soins à domicile et certaines d’entre elles ont besoin de ces services sept jours sur sept. Lorsqu’il y a des perturbations de trafic importantes, il devient difficile pour les CMS d’accéder au domicile de leurs clients.

Il est souhaitable que les personnes âgées et/ou en situation de handicap ne soient pas totalement bloquées chez elles les jours de grandes manifestations ; il est par ailleurs nécessaire que ces personnes puissent recevoir l’aide et les soins à domicile dont elles ont besoin.

Dès lors, nous posons à la Municipalité les questions suivantes :
1. La Municipalité a-t-elle mis en place des mesures pour faciliter les déplacements des personnes à mobilité réduite les jours de grandes manifestations? Si oui, quelles sont ces mesures?
2. La Municipalité autorise-t-elle les services spécialisés de transport pour personnes à mobilité réduite, par exemple Transport Handicap, à accéder aux zones touchées par les restrictions?
3. La Municipalité a-t-elle mis en place des mesures pour garantir l’accès des services d’aide et de soins au domicile de leur client les jours de grandes manifestations ? Si oui, quelles sont ces mesures?
4. La Municipalité fait-elle un effort particulier d’information auprès des personnes âgées et/ou en situation de handicap sur les restrictions de circulation les jours de grandes manifestations et sur les possibilités pour elles de se déplacer hors de leur domicile ?

Nous remercions par avance la Municipalité de sa réponse.

Véronique Beetschen