Géraldine Bouchez, Intervention communale, Lausanne

Le marché est un moment social

Intervention

Postulat de Mme Anne-Françoise Decollogny (PS) : « Le marché se meurt ? Vive le marché ! »

Le marché, est un moment social, qui permet aux Lausannoises et Lausannois (mais aussi aux touristes de passage ou aux habitantes et habitants de l’agglomération voire du canton) de se procurer des produits locaux de qualité. Réfléchir à une réelle stratégie pour permettre à cette attraction importante de la Ville de (re)trouver son public paraît aux yeux du groupe des Verts une excellente idée et nous voterons à l’unanimité pour le renvoi à la Municipalité de ce postulat.

Géraldine Bouchez

Géraldine Bouchez, Intervention communale

NON à l’homophobie et la transphobie le 17 mai

Intervention

Chaque année dans le monde, des personnes sont tuées, agressées, violées, torturées, jetées à la porte de chez elles, parce qu’elles sont homosexuel-les ou transgenres. Les personnes LGBTIQ sont victimes quotidiennement de discriminations, sur leur lieu de travail, dans la rue, dans leur cercle familial, y compris en Suisse.

Jusqu’au 17 mai 1990, l’homosexualité était considérée comme une maladie mentale par l’Organisation mondiale de la santé. 15 ans plus tard, le 17 mai 2005, fut célébrée la première fois la journée internationale contre l’homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie.

Mon postulat a un but simple : demander à la Municipalité d’étudier l’opportunité de se parer des couleurs LGBTIQ, le temps de cette journée. Cette démarche forte de symbole démontrera ainsi, qu’à Lausanne l’homophobie et la transphobie n’ont pas leur place.

Je demande le renvoi direct à la Municipalité.

Géraldine Bouchez

Géraldine Bouchez, Intervention communale

Pour des transports publics plus performants

Rapport-préavis Nº 2016/70

Réponse à la motion de M. Pierre-Antoine Hildbrand etconsorts « Pour des transports publics plus performants au sud de la ville. Des bus à haut niveau de service entre l’EPFL et Lutry »

Le groupe des Verts approuvera à l’unanimité le rapport préavis 2017/70 considérant qu’il répond et démontre que la planification des lignes de transports publics dans la zone considérée est bonne et réfléchie. Nous regrettons cependant que la mise en oeuvre de tel projet ne prend pas suffisamment en considération les cheminements piétonniers.

Géraldine Bouchez

Géraldine Bouchez, Intervention communale, Lausanne

Un symbole fort pour dire NON à l’homophobie !

Postulat

Le 17 mai est la journée internationale contre l’homophobie, la lesbophonie, la biphobie et la transphobie. Elle fut célébrée pour la première fois, le 17 mai 2005, soit 15 ans jour pour jours après la suppression de l’homosexualité de la liste des maladies mentales de la classification international des maladies par l’Organisation mondiale de la santé.

En Suisse, la législation pénale ne prévoit aucune disposition spécifique visant à sanctionner les crimes motivés par la haine homophobe ou transphobe. Pourtant, les associations de défense des droits LGBTIQ constatent depuis de nombreuses années que l’orientation sexuelle est encore aujourd’hui un facteur d’agressions envers des personnes. Ces formes de discrimination et de violence sont malheureusement bien trop souvent tues.

Pour dénoncer de telles souffrances, cette année écoulée, la Ville de Genève a décidé de parer le pont du Mont-Blanc des couleurs du drapeau arc-en-ciel, le 17 mai 2017.

La postulante, faisant suite à son postulat Rainbow City Network, demande à la Municipalité d’étudier l’opportunité d’une telle démarche forte de symbole et sa possible mise en œuvre, à Lausanne, qui pourrait, par exemple, voir son pont Chauderon paré des couleurs LGBTIQ.

 

Géraldine Bouchez

Géraldine Bouchez, Intervention communale, Lausanne

Construction à l’avenue de Morges 58

Intervention

Les Verts sont satisfaits du projet qui nous a été présenté dans le cadre du préavis 2017/20. Nous le considérons adéquat vu la ligne politique de logements de la Municipalité (règle des trois tiers, respect des normes environnementales). Nous regrettons cependant que ce projet n’est pas fait l’objet d’un appel d’offre. Même si les conditions liées aux servitudes expliquent ce choix municipal, nous profitons de cette prise de parole pour rappeler l’importance que nous attachons à ces mises au concours qui permettent dans la plupart des cas d’obtenir des projets de qualité.

Néanmoins, le respect d’une certaine temporalité serait bienvenue quant à la consultation du Conseil. En effet, le fait que le permis de construire ait déjà été délivré (au 26 janvier 2017), donne à réfléchir quant au réel choix que les commissaires avaient face à ce projet.

Malgré ces quelques remarques, la majorité du groupe des Verts approuvera les conclusions de ce préavis. 
Géraldine Bouchez, Intervention communale, Xavier Company

Sur l’interdiction de la mendicité

A propos du postulat « Interdiction de la mendicité à Lausanne. Modification de l’art. 87bis du Règlement général de police ».

Intervention de Géraldine Bouchez

“Si au moment de la tenue de cette commission, l’interdiction de la mendicité décidée par le Grand Conseil était en suspens, depuis, un arrêt des tribunaux vaudois semble avoir quelque peu changé la donne. Sans connaissance sur l’ouverture d’un éventuel recours auprès des instances fédérales, les Verts se contenteront une fois de plus de rappeler leur position sur le fond.

Aux yeux de notre groupe, l’interdiction de la mendicité en plus d’être immorale est une ineptie bureaucratique qui ne résout rien et surtout ne vient pas en aide aux personnes contraintes de mendier. Car rappelons que la mendicité n’est pas uniquement le fait de réseaux. Ainsi une telle interdiction nous fait craindre une plus grande stigmatisation et précarité des personnes qui se retrouvent dans la nécessité de mendier. Le respect de la dignité humaine doit être garanti par les autorités publiques et de réelles aides apportées aux personnes dans le besoin. Leur interdire un potentiel moyen de subsistance ne résout en rien leurs difficultés de vie.

C’est pourquoi le groupe des Verts se prononcera à l’unanimité pour le classement de ce postulat.”

Géraldine Bouchez

Intervention de Xavier Company

“Un ou deux points soulevés par la droite de ce Conseil me surprennent. En effet, on critique M. Pierre Conscience pour son respect de la Police de Lausanne, mais ce soir c’est la droite qui doute de son d’efficacité.

En effet, les réseaux qui exploiteraient des gens, se rendent coupable de traite d’êtres humains, qui est déjà réprimée par le Code pénal. Si vous voulez lutter contre ces réseaux il s’agit donc d’appliquer le Code pénal par des mesures policières, et non par le biais d’une interdiction généralisée de la mendicité par un nouveau règlement.

Il s’agit donc d’une question d’application du droit pénal et il me semble que Monsieur le Municipal Hildbrand s’est déjà prononcé sur le fait qu’il n’y a pas de traite d’être humain à Lausanne.

Dans tous les cas ce n’est pas en interdisant la mendicité de manière générale, pour toutes et tous, qu’on va combattre la traite d’êtres humains, déjà interdite.

Je vous invite donc à refuser ce projet de règlement.”

Xavier Company