Intervention communale, Valéry Beaud

Plan d’affectation Boissonnet

Préavis n° 2020/08 -Intervention

Le Plan d’affectation (PA) que nous devons adopter ce soir permet une densification douce de son périmètre, adaptée au contexte. Elle répond principalement aux besoins d’équipements publics importants, à savoir l’Etablissement médico-social (EMS) de la Fondation Louis Boissonnet et le Collège de Boissonnet, ce que les Verts soutiennent.

Nous saluons également plusieurs éléments qualitatifs contenus dans ce PA, particulièrement la constituation d’une servitude de passage public pour la mobilité douce au travers du site, l’introduction d’un indice de verdure, la prise en compte du réseau écologique, la mise en place d’un entretien différencié, la limitation des surfaces imperméables, les toitures végétalisées, ou le respect du volet ECO du standard Minergie ou équivalent.

Dans ce contexte très positif, nous sommes dès lors étonné que la nouvelle aire de verdure n’intègre pas la majeure partie de l’arborisation existante au sud de l’EMS, alors même que cet espace arboré contribue largement à la qualité du site, tant paysagère que d’usage, ainsi qu’au réseau écologique.

Le PA que nous allons voter permet donc en théorie d’inscrire un nouveau bâtiment partiellement sur le bosquet arboré. Nous sommes naturellement conscients que le propriétaire n’a aucun intérêt à péjorer ainsi la qualité de son site, mais par mesure de précaution, nous tenons à lui adresser un message ce soir. Pour ne pas retarder la suite du projet d’extension de l’EMS, il est indispensable que le cahier des charges du concours d’architecture exclue tout impact sur le cordon boisé situé entre l’EMS et l’école.

Enfin, nous avons également été surpris et déçus que la ville légalise par le présent PA des aménagements illicites réalisés dans la zone de verdure inconstructible du plan initial, en l’occurrence 6 places de stationnement, qui ont définitivement coupé la liaison verte continue à l’ouest du site.

Sur la base de ces différents éléments, les Verts lausannois accepterons les différentes conclusions de ce préavis, mais resteront attentif au développement de l’EMS par rapport à l’arborisation existante.

Valéry Beaud