Intervention communale, Karine Roch

Rapport sur la gestion municipale 2019 et rapport 2019/35 initiatives et pétitions en cours de traitement, situation au 30 juin

Intervention

Comme chaque année la commission de gestion examine le rapport de gestion de la Municipalité et rédige ses observations. Effectivement cette année elle a accepté toutes les réponses données par la Municipalité.

Et puis cette année il est à signaler que sur la demande de quelques uns de ses membres, la Coges a pu suivre un cours donné par le Centre d’éducation permanente, qui est aussi prestataire de formation pour les employés de la Ville, En effet, en tant que commissaires de la Coges, nous nous posons souvent la question de comment nous pouvons améliorer la clarté et la pertinence de notre compte-rendu des visites des services de l’administration. Quels sont les indicateurs qu’il est pertinent de retenir, comment prendre un peu de recul et ne pas faire une redite du rapport de gestion de la Municipalité? Est-ce bien nécessaire chaque année de procéder de manière systématique à la visite de tous les services des directions? Ne vaut-il pas mieux dégager des thématiques transverses? En bref, comment valoriser ce rapport de la Coges, qui est public est accessible à tous les citoyen-nes mais qui est bien destiné avant tout aux membres de ce Conseil. 

Nous nous sommes exercés aussi à examiner les tâches effectuées par les services en termes de prestations fournies à la population ou à l’interne. Tout en remarquant que nos initiatives de conseillères et conseillers communaux vont dans le sens, souvent, d’étendre le nombre et l’intensité de ces tâches.

En tous les cas, lors de ce cours, les membres de la Coges ont tous souligné que le partage des problématiques rencontrées a été instructif et ont souhaité pouvoir maintenir et développer cet aspect.

Concernant le rapport sur les retards dans le traitement des initiatives et pétitions, a déploré qu’il n’y a pas de justifications motivées. La Municipalité est invitée et s’est engagée à motiver les raisons de ces retards lorsqu’ils ont des causes identifiables – autres que la surcharge de travail des services.

Au sujet des observations, la Coges gardera un oeil attentif sur le processus du traitement des mises à l’enquête. 

En tant que commissaires de la Coges, nous nous posons souvent la question de comment valoriser notre rapport des visites des services de l’administration. Comment ne pas en faire une redite du rapport de gestion de la Municipalité? Car si ce rapport est public et accessible à tous les citoyen-nes, il est bien avant tout destiné aux membres de ce Conseil.

Karine Roch