Intervention communale, Lausanne, Ngoc Huy Ho

Nouvelle usine de production d’eau potable de Saint-Sulpice

Intervention

Préavis N° 2018/48 – Construction de la nouvelle usine de production d’eau potable de Saint-Sulpice II – Demande de crédit

Les Verts saluent les moyens entrepris par la Ville de Lausanne pour le remplacement de l’actuelle station de traitement de St Sulpice datant de 1971, qui malgré sa filière simple d’exploitation et sa faible consommation électrique, n’est plus efficace contre le traitement de nombreux polluant tels que les algues ou les micropolluants se trouvant dans le Lac Léman.
En effet, malgré la bonne qualité de l’eau brute, il devient urgent d’adapter les équipements aux normes actuelles en terme de traitement de l’eau potable face à l’émergence de nombreuses familles de contaminants comme par ex. les micro-voire nano-plastiques ou encore les micropolluants. Pour cela, les essais pilotes menés par le Service de l’Eau depuis 2014 par le test de différentes combinaisons de techniques de purification comme la filtration membranaire, ozonation ou adsorption sur charbon actif, ont permis de trouver un “compromis” par une chaîne de traitement efficace contre la plupart de ces contaminants.
De plus, la construction de ce nouveau bâtiment se veut “au coeur de son environnement” : soit par la préservation des ressources du site, par un chantier à faible impact environnemental ou par la mise en place d’énergie renouvelable sur le bâtiment.
Ainsi, les Verts ne peuvent que vous recommander d’accepter les conclusions de ce rapport préavis.

Ngoc Huy Ho