Intervention communale, Lausanne, Xavier Company

Nouvelle réglementation pour les déchets végétaux

Question écrite

La Ville de Lausanne a annoncé par un communiqué de presse et par une information aux habitants qu’elle commençait, depuis le 1 er janvier 2018, à récolter les déchets végétaux crus et cuits dans le même conteneur, afin d’augmenter la production d’énergie verte.

Lors de ces communications, diverses informations incomplètes ou quelques peu contradictoires sont ressorties, ce qui peut rendre difficilement compréhensible les nouvelles possibilités de tri offertes aux Lausannois-e-s.

Dès lors, nous nous permettons de poser les questions suivantes à la Municipalité :

1) Le pictogramme qui a remplacé, sur le calendrier de ramassage des déchets distribué aux habitants et accessible sur internet , l’ancien pictogramme de déchets végétaux crus, désigne maintenant un poisson et de la viande. Cela laisse entendre qu’il s’agit d’une catégorie additionnelle de déchets. Est-il dès lors possible de déposer dans les conteneurs pour déchets compostables tous les déchets de nourriture (crus et cuits, mais aussi végétaux et animaux) ?

2) Il ressort du communiqué de presse de la Commune de Lausanne du 19 décembre 2017 qu’il est (enfin) possible de mettre ses déchets compostables dans des sacs compostables respectant la norme EN13432, mais cela ne ressort pas de l’information donnée aux habitants de Lausanne. Est-il désormais possible d’utiliser les sacs compostables respectant la norme EN13432 (soit ceux qui possèdent l’inscription « OK compost ») sans restriction pour les déposer dans les conteneurs à déchets compostables de la Ville de Lausanne ?

3) Il ressort des informations données par la Ville de Lausanne que cette nouvelle réglementation permettra d’augmenter la production d’énergie verte. Cela veut-il dire que la Ville de Lausanne augmentera sa propre production de biogaz ?

4) Si c’est le cas, dans quelle proportion et auprès de quelle(s) installation(s) cette augmentation de production se fera-t-elle ?

5) La possibilité de recycler les déchets cuits engendrera une décomposition des déchets plus rapide des les conteneurs. Est-il dès lors envisagé d’augmenter la fréquence de ramassage de ces déchets ?

Nous remercions par avance la Municipalité de ses réponses.

Xavier Company