Géraldine Bouchez, Intervention communale, Lausanne

Un symbole fort pour dire NON à l’homophobie !

Postulat

Le 17 mai est la journée internationale contre l’homophobie, la lesbophonie, la biphobie et la transphobie. Elle fut célébrée pour la première fois, le 17 mai 2005, soit 15 ans jour pour jours après la suppression de l’homosexualité de la liste des maladies mentales de la classification international des maladies par l’Organisation mondiale de la santé.

En Suisse, la législation pénale ne prévoit aucune disposition spécifique visant à sanctionner les crimes motivés par la haine homophobe ou transphobe. Pourtant, les associations de défense des droits LGBTIQ constatent depuis de nombreuses années que l’orientation sexuelle est encore aujourd’hui un facteur d’agressions envers des personnes. Ces formes de discrimination et de violence sont malheureusement bien trop souvent tues.

Pour dénoncer de telles souffrances, cette année écoulée, la Ville de Genève a décidé de parer le pont du Mont-Blanc des couleurs du drapeau arc-en-ciel, le 17 mai 2017.

La postulante, faisant suite à son postulat Rainbow City Network, demande à la Municipalité d’étudier l’opportunité d’une telle démarche forte de symbole et sa possible mise en œuvre, à Lausanne, qui pourrait, par exemple, voir son pont Chauderon paré des couleurs LGBTIQ.

 

Géraldine Bouchez