Alice Genoud, Intervention communale

Projet de construction de deux bâtiments «Minergie-P Eco» à la route de Berne

Intervention

Chères et chers collègues,

Pour être franc, ce rapport-préavis a reçu un accueil mitigé au sein des Verts. Ce n’est pas tant le projet lui même que le localisation qui aujourd’hui pose majoritairement problème.

Ce projet situé dans une zone peu desservie par les transports publics et aujourd’hui relativement préservée pose problème dans une idée de densification du bâti, chère à la Municipalité et aux Lausannois, qu’il faut le rappeler ont voté à 70% pour la LAT.

Cet éloignement se traduit dans le rapport-préavis par une phrase extrêmement claire dans le calcul du bilan pour une société 2000 watts «La situation excentrée du projet ainsi que la relative faiblesse de l’offre en transports publics péjorent également ce bilan. » Ainsi, pour ce qui est des gaz à effet de serre, le projet dépasse de 27% la cible préconisé pour une société dite à 2000 watts, un résultat qui ne peut pas être qualifié de bon, au vu des enjeux de durabilité que posent les questions de construction de bâtiment.

Il faut rappeler que ce rapport-préavis ne concerne qu’un échange de parcelles. Malgré tout les Verts vont de façon majoritaire s’abstenir en raison des problèmes inhérents à l’emplacement du projet même si le projet en tant que tel est intéressant. Le fait de proposer des loyers à prix abordables, permettant à des familles et à des jeunes avec des revenus modestes d’y avoir accès est une volonté exemplaire, dans ce contexte immobilier tendu où les prix ont tendance à augmenter sans grande raison.

La réflexion sur les espaces communs est aussi un plus de ce projet, avec notamment un lien avec l’espace boisé qui est autour des immeubles.

Vous l’avez donc compris, les Verts dans leur majorité préconise une abstention sur ce projet.

Alice Genoud