Alice Genoud, Intervention communale

Agriculture urbaine

Les Verts s’intéressent depuis longtemps à cette problématique avec plusieurs postulats sur les questions d’agriculture urbaine et de nature en ville, dont on pourrait citer le dernier traité dans un rapport préavis, celui de notre ancienne collègue sur les poulaillers en Ville. Il est intéressant de voir que les demandes concernant la volonté de pouvoir jardiner en ville sont de plus en plus nombreuses. Il faut faire le constat qu’actuellement, la demande pour toutes ces initiatives d’agriculture urbaine est beaucoup plus forte que l’offre et il serait intéressant que la Ville de Lausanne réfléchisse à d’autres lieux et d’autres modes de jardinage pour pouvoir non seulement satisfaire cette demande mais aussi permettre un certain verdissement de la ville, si j’ose dire de la ville et par ce fait une amélioration du cadre de vie des Lausannois et Lausannoises. Il faut aussi mettre en avant que ces projets sont souvent non seulement issus d’une volonté des habitants de jardiner mais aussi, et des fois cela prend presque plus de place, de créer du lien social dans les quartiers et il ne faut pas minimiser les effets sociaux de ces projets d’agriculture urbaine.

La Ville de Lausanne fait déjà beaucoup de projets, que ce soit les fameux plantages créant des espaces au pied des immeubles pour jardiner ou la plateforme Nature en ville, créée depuis une année, permettant de faire le lien entre les associations actives sur ce sujet et qui ont notamment participé à la journée Nature en Ville.

Beaucoup est déjà fait mais beaucoup reste encore à faire, ce qui explique ce postulat, co-signé par les Verts qui propose des pistes de réflexion pour faire que l’agriculture urbaine devienne plus qu’un concept mais une véritable politique.

Les Verts vont donc voter à l’unanimité pour le renvoi de ce postulat à la Municipalité.

Alice Genoud