Intervention communale, Lausanne, Sophie Michaud Gigon

Le sport pour tous commence dans les quartiers

Postulat

Le sport pour tous est une des pierres angulaires de la politique du sport de la Ville de Lausanne. Lors du traitement en commission du préavis sur les terrains de sport de Pierre-de-Plan, nous avons demandé que la Municipalité s’empare de la question de l’utilisation des installations sportives par des tiers et des conventions qui pourraient exister entre les clubs – souvent responsables de l’entretien – et les utilisateurs occasionnels du quartier. Nous avions en effet constaté que les terrains sportifs utilisaient de larges surfaces de sol public au sein de la ville et qu’il était intéressant et logique de les utiliser plus souvent.

A Chailly, l’Ecole nouvelle interdit le passage sur ses installations en extérieur (en l’occurrence, terrain de basket, court de tennis, terrain de foot synthétique). La surface de sol classée en zone d’intérêt public mais non utilisable par les enfants et habitants du quartier est importante. Dans le quartier des Bergières, au chemin de Boisy, il existe un terrain de pétanque qui est d’ailleurs entretenu par les services de la ville et qui se situe à côté du terrain multi-sport utilisé le week-end par des jeunes du quartier. Ce terrain de pétanque est fermé mais personne ne semble l’utiliser, ni club, ni usagers occasionnels. Chacun a sans doute un exemple similaire dans son quartier.

A contrario, de bons exemples existent avec les installations scolaires, comme par exemple à la Cité, où la salle de gym du gymnase est utilisée par des usagers du quartier en dehors des heures de cours. La Municipalité pourrait d’ailleurs communiquer sur les modalités d’usage.

Les arguments sont nombreux pour encourager une utilisation accrue des installations par les habitants du quartier :

  • bouger et faire une activité physique réduit les impacts négatifs de la sédentarité notamment en terme de santé publique
  • pratiquer une activité sportive en compagnie de personnes du quartier favorise le lien social
  • utiliser de manière optimale (ou davantage) les installations sportives, même les terrain de pétanque, fait honneur à une utilisation rentable du sol et des deniers publics

Nous demandons ainsi par voie de postulat à la Municipalité d’étudier la possibilité et les modalités d’élargir l’utilisation des surfaces sportives à d’autres usagers que ceux des clubs.

Sophie Michaud Gigon