Intervention communale, Lausanne

Sécurité piétonne autour de la piscine de Mon-Repos

Postulat

Pour une sécurité piétonne accrue autour de la piscine de Mon-Repos

Par le présent postulat, j’invite la Municipalité à étudier l’opportunité de repenser la sécurité du carrefour entre l’avenue du Tribunal-Fédéral et la rue Sainte-Beuve (voir carte ci-dessous) en réaménageant le lieu et en prenant des mesures telles que, par exemple:

  • redessiner les virages afin qu’ils ne soient plus optimisées pour la vitesse ;
  • élargir les trottoirs ;
  • créer une petite zone verte grâce à l’espace gagné ;
  • transformer l’avenue du Tribunal-Fédéral à partir des escaliers de Perdonnet jusqu’au chemin de Bellevue en zone rencontre (20 km/h) ;
  • améliorer la signalétique (en plus de celle sur le sol) en indiquant qu’il s’agit d’un lieu fortement fréquenté par des enfants et que des voitures peuvent s’arrêter temporairement ;
  • mettre un radar temporaire qui indique aux voitures leur vitesse réelle ;
  • aménager une zone de « drop-off » devant la piscine de Mont-Repos où les voitures peuvent stationner uniquement le temps de laisser monter ou descendre une personne.

Le trafic serait donc invité à rester sur la courbe à gauche du carrefour et la dépose serait prévue en face des escaliers.

Ce quartier et les alentours de la piscine sont surtout fréquentés par des enfants, qui se rendent aux différentes activités proposées dans le complexe de la piscine ou au parc Mon-Repos qui y est adjacent.

Aux heures de pointe, le trafic y est très dense, avec de nombreuses voitures qui viennent déposer ou chercher des enfants à la piscine ou au centre de judo, qui se garent sur les trottoirs aux alentours et qui accroissent encore la dangerosité du croisement.

De plus, malgré la limitation de la vitesse à 30km/h, il n’est pas rare de voir des voitures rouler à une vitesse beaucoup plus élevée.

Le carrefour dont il est ici question est doté d’un unique passage piéton qui permet de traverser l’Avenue. du Tribunal-Fédéral du sud au nord (en direction de la Place de l’Ours) En effet, si l’on marche sur le trottoir sud de la Rue Sainte-Beuve et que l’on veut accéder à la piscine de Mon-Repos, il faut traverser la route, limitée à 30km/h certes, mais où les voitures arrivent dans les deux sens et dans un virage en épingle, ce qui entraîne une perte de visibilité importante et un risque accru pour les enfants de petite taille. Les places de parc situées sur l’un des côtés de la Rue du Tribunal Fédéral à hauteur du n°11 sont elles aussi en partie responsables de cette situation de dangerosité.

Sara Gnoni