Intervention communale, Lausanne

Pour une politique de soutien à l’allaitement urbain à Lausanne

Postulat

Pouvoir allaiter son enfant en milieu urbain et au XXIe siècle doit être considéré comme normal, facile, et non stigmatisant. Il s’agit pourtant parfois d’un véritable chemin de croix pour les mères lausannoises. En plus de la difficulté à trouver le temps et le calme nécessaire, s’y ajoute la très mince liste de lieux adaptés en ville. A ce jour, la seule initiative, privée, existante et permettant de localiser des endroits propices à l’allaitement maternel ne propose que des rares pharmacies ou magasins spécialisés1.

À cette initiative nationale s’ajoute la volonté de la ville d’encourager l’allaitement de ses employées. À ce jour, on en ignore toutefois les effets. On ne sait pas de même si ces mesures ont été jugées utiles par leurs bénéficiaires et si cette expérience pourrait servir d’exemple à d’autres communes et entreprises.

Pour ce qui est de l’extérieur de l’administration, Lausanne pourrait facilement remédier au malaise de nombre de ses citoyennes en s’inspirant d’exemples internationaux: par exemple Belfast a, comme plusieurs villes anglo-saxonnes, mis en place un réseau d’établissements volontaires – café, salles d’administrations, lieux publics, centres communautaires, magasins…- où les femmes ont la possibilité d’allaiter en toute sérénité. Souvent, aucun équipement supplémentaire n’est même nécessaire. Ces emplacements sont simplement répertoriés sur le site Internet de la ville et un autocollant sur la porte signale leur appartenance à ce programme.

Ce postulat demande que la ville de Lausanne.

  • Fasse le bilan des mesures déjà existantes au sein de l’administration lausannoise, en prenant en compte notamment l’avis des employées
  • Etudie les moyens et plusieurs options permettant de faciliter l’allaitement des jeunes enfants au sein du territoire communal

Alice Genoud

Sophie Michaud Gigon

Sara Gnoni

 

1 Il s’agit de la liste édité par le projet mamap, http://mamamap.ch/