Intervention communale, Lausanne

Pour que Lausanne propose une énergie propre et locale, exempte de production nucléaire

Postulat

Le 27 novembre 2016 le peuple suisse s’est prononcé sur l’initiative « pour la sortie du nucléaire ». Cette initiative fédérale, bien que refusée au niveau national, a été plébiscitée par les Lausannoises et le Lausannois à hauteur de 68,05 %, soit par près de 20’000 citoyens. Ce résultat démontre la réticence des Lausannoises et Lausannois face à l’énergie nucléaire, dépassée et dangereuse. Pour respecter le vote des citoyens, nous proposons que Lausanne n’offre plus d’énergie nucléaire à ses habitants. La Conseil communal de Lausanne a d’ailleurs déjà voté une résolution allant dans ce sens, le 15 novembre 2016, formulée en ces termes : «Le Conseil communal de Lausanne souhaite que la Municipalité soutienne toutes les démarches allant dans le sens d’une suppression de notre dépendance énergétique à l’énergie nucléaire, considérant qu’il en va de la qualité et de la sécurité de l’approvisionnement énergétique de la ville mais aussi de la protection de ses investissements et de ses participations.».

La possibilité pour une ville de ne plus proposer d’énergie nucléaire n’est pas seulement théorique ou idéologique, mais elle existe déjà. En effet, le canton de Genève a non seulement quitté le nucléaire il y a une trentaine d’année, mais il vient d’annoncer qu’il se fournirait uniquement en électricité renouvelable et d’origine suisse dès 2017. Mieux encore, ce changement serait accompagné d’une baisse des prix de 3%! Cette diminution des prix dans le canton de Genève démontre donc que le coût des énergies renouvelables n’est pas prohibitif, alors qu’il intègre un élément décisif, qui n’est que très partiellement inclus dans les prix de production à partir des énergies fossiles : les externalités, les dommages portés à l’environnement.

Dès lors, en plus de poursuivre leurs efforts en vue d’améliorer les économies d’énergie, les Services industriels de la Ville de Lausanne (SIL) pourraient en toute sérénité abandonner les 5% d’énergie nucléaire qu’ils proposent encore actuellement par le biais de l’offre combi. Ce faisant, les SIL répondraient non seulement à l’attente d’une grande majorité des Lausannoises et Lausannois, mais donneraient aussi un message clair et concret pour un tournant énergétique rapide et efficace en Suisse et pour la diminution de la production de CO2.

Le présent postulat demande dès lors à la Municipalité :

  • d’établir un plan visant à abandonner l’offre en énergie nucléaire, non vérifiable et fossile telle que proposée actuellement par l’offre combi des SIL.

  • de favoriser l’offre en énergie renouvelable et produite localement.

  • de s’engager à simplifier au maximum les procédures permettant à tous les acteurs, notamment immobiliers (privés et publics), de créer de l’énergie renouvelable ou d’en diminuer la consommation (pose de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques en toiture, rénovation énergétique de bâtiments, etc.).

  • d’estimer l’évolution globale des prix de l’électricité qui résulterait d’un abandon des énergies nucléaire, non vérifiable et fossiles telle que proposée actuellement par l’offre combi des SIL.

Xavier Company