Intervention communale, Lausanne

La Ville veut-elle faciliter l’accès aux cartes journalières CFF délivrées par la commune (Flexi-Card) ?

Interpellation

La Commune de Lausanne met chaque mois à la disposition de ses habitants un certain nombre de cartes journalières CFF à prix réduit, les « Flexi-Card», que les Lausannoises et Lausannois peuvent acquérir au prix de 49 francs après vérification de leur identité et de leur domicile sur la commune. Ces « cartes communes » sont très appréciées, et étant en nombre limité, elles sont rapidement épuisées.

Il est possible de connaître la disponibilité des cartes par téléphone et en consultant les sites de Lausanne Tourisme et celui de la Ville. En revanche, il n’est pas possible d’acheter ou de réserver ces cartes en ligne. Pour se les procurer, il faut se déplacer à la gare CFF et se présenter au guichet de Lausanne Tourisme, ouvert de 9h00 à 19h00.

Cette procédure est peu pratique et entraîne une inégalité d’accès à la prestation. En effet, certaines personnes n’ont pas la possibilité de se rendre facilement ou rapidement à la gare. D’autres personnes ont des horaires peu compatibles avec les heures d’ouverture de Lausanne Tourisme.

A titre d’exemple, la situation est différente à Yverdon-les-Bains, où les habitants ont deux possibilités : ils peuvent acheter leur carte en ligne jusqu’à 10 jours avant le départ, celle-ci leur étant envoyée par courrier postal après contrôle du domicile du demandeur ; il leur est également possible d’acquérir une carte au comptant à la réception de l’Hôtel de Ville, en tout temps. La solution mise en place par la Ville d’Yverdon-les-Bains se révèle à la fois pratique et souple pour les voyageurs.

Dès lors, nous posons à la Municipalité les questions suivantes :

  • la Municipalité envisage-t-elle de mettre en place une solution d’achat en ligne pour les cartes journalières CFF « Flexi-Card » afin d’en faciliter l’accès à l’ensemble de la population ?
  • la Municipalité verrait-elle cette mesure comme une étape allant dans le sens de la « Ville de Lausanne connectée » mise en avant dans son programme de législature ?
  • la Municipalité estime-t-elle que les cartes journalières mises à disposition de la population suffisent à répondre à la demande ? Sinon, a-t-elle l’intention d’en augmenter le nombre ?

Nous remercions par avance la Municipalité de ses réponses.

 

Véronique Beetschen

Sophie Michaud Gigon