Intervention communale, Lausanne

Des grainothèques pour favoriser l’échange et la diversité génétique des plantes cultivées

Postulat

Une grainothèque est un système d’échange de graines où chacun peut déposer, prendre ou échanger des graines, librement et gratuitement. Une grainothèque est un moyen de développer la biodiversité en milieu urbain et de transmettre les savoir-faire. Elle donne envie de remettre les mains dans la terre, montrant que cultiver fleurs et légumes est à la portée de tous. Elle contribue à préserver ou faire redécouvrir des variétés anciennes injustement méconnues.

Une grainothèque permet aussi aux jardiniers confirmés de découvrir et de faire goûter aux variétés non commercialisées et contribue à démontrer que tout jardinier peut s’affranchir des semences standardisées qui nécessitent dépenses, engrais et pesticides. Elle aide à faire circuler des graines issues de plantes locales et adaptées aux conditions urbaines, contribuant à d’autres initiatives de maintien de la biodiversité. La démarche doit toutefois être accompagnée par des spécialises pour s’assurer de la qualité des graines (bio, origine, plantes non envahissantes, etc.)

Une grainothèque est idéalement installée dans une bibliothèque, elle consiste à aménager une boîte désignée à recevoir les graines (taille environ 35 cm de large x 25 cm de profond x 5-25 cm de haut), elle contient des informations sur ses modalités d’utilisation, des conseils et des informations pratiques relatives à la culture de 
graines.

Des grainothèques sont déjà installées dans d’autres villes romandes, telles que Vevey ou Genève.

Le présent postulat a pour but de demander à la Municipalité d’étudier l’opportunité de mettre à disposition, dans le cadre de sa politique nature en ville, des grainothèques dans les bibliothèques lausannoises en partenariats avec le monde associatif du jardinage urbain, de l’agriculture urbaine et la production de semences locales.

 

Séverine Evéquoz

Delphine Brun

Véronique Beetschen

Alice Genoud