Intervention communale, Lausanne

Sur la pétition “Maison-Blanche”

r14-photocbe_24042016droneIntervention

R14 – Pétition “Maison-Blanche” – Intervention VB

La pétition du collectif des riverains de la “Maison-Blanche” demande essentiellement deux choses :

1)    de conserver la ferme dite “Maison-Blanche” et la “Coulée Verte” de Montblesson ;
2)    des nouveaux logements au centre-village de Vers-chez-les-Blancs.

Les Verts soutiennent la première des deux demandes et ont d’ailleurs fait opposition en avril 2016 au projet de construction de 5 immeubles pour 30 logements à la Rte du Jorat 4, notre opposition étant donc l’une des 39 déposées contre ce projet dépassé situé sur une parcelle propriété de la Ville de Lausanne.

Il est tout d’abord utile de préciser que nous sommes là-bas hors du périmètre compact du projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM), où les zones à bâtir de la commune de Lausanne sont actuellement surdimensionnées. Bien qu’affecté en zone à bâtir, le développement de ce secteur est aujourd’hui contraire aux objectifs de la Loi fédérale sur l’aménagement du territoire (LAT) et du Plan directeur cantonal (PDCn). En étant très mal situé, notamment par rapport à sa desserte en transports publics, ce projet contribuerait au mitage du territoire, alors que les lausannoises et lausannois ont pourtant plébiscité la modification de la LAT à plus de 70%.

Comme vous le voyez sur la photo, ce projet de 5 immeubles viendrait totalement obstruer la coulée verte de Montblesson, en venant s’implanter perpendiculairement à celle-ci, avec un impact considérable tant au niveau écologique que paysager. La Municipalité se doit de respecter la volonté de ses citoyens et d’être exemplaire en matière d’aménagement du territoire. Elle doit donc abandonner ce projet situé sur une parcelle dont elle est propriétaire.

Il est par ailleurs intéressant de relever que le projet mis à l’enquête n’est pas conforme aux promesses municipales contenues dans le préavis n° 2010/07 du 27 janvier 2010 pour le Plan partiel d’affectation (PPA) “Montblesson – La Planche-au-Comte”, qui mentionnait dès sa première phrase que le but premier au PPA était de “permettre la réhabilitation et la valorisation de 2 anciennes fermes situées à Montblesson”, celle de la “Planche-au-Comte” et celle dite “Maison-Blanche”. Or le projet prévoit la destruction de la ferme “Maison-Blanche”, faisant ainsi disparaître une pièce supplémentaire du patrimoine lausannois.

Enfin, concernant la deuxième demande des pétitionnaires, soit la construction de nouveaux logements à Vers-chez-les-Blancs, il va de soi que les Verts y sont opposés, étant donné qu’on se situe comme mentionné précédemment hors du périmètre compact du PALM.

Les Verts soutiennent donc le renvoi de la pétition à la Municipalité pour étude et communication, en demandant à la Municipalité d’abandonner le projet de développement de sa parcelle n° 15’612 et d’entamer au plus vite une procédure de reclassement en zone agricole.

Valéry Beaud, 13 décembre 2016