Intervention communale, Lausanne

Cafés-jeux à la berlinoise

Intervention

Postulat pour un café-jeux parents-enfants à la berlinoise

Les Verts sont très attachés à la qualité de vie et ce postulat s’inscrit pleinement dans notre objectif.

La place des enfants et des familles dans la ville ne se juge en effet pas uniquement à l’aune des places de crèche, mais aussi à celle des espaces adaptés aux enfants. Voilà 7 ans que je passe des places de jeux – lorsqu’il fait beau et que je suis d’accord de m’ennuyer ferme – aux cafés lorsqu’il fait moche et que nous recherchons un refuge… tout en sachant qu’ils s’y ennuiront rapidement de leur côté.

Les familles ont besoin dans notre ville, entre deux courses à faire, de petits refuges adaptés aux enfants comme aux adultes les accompagnant. Et ceci en particulier lorsque la météo est mauvaise.

Lorsque j’ai découvert les cafés-jeux à la berlinoise, j’ai découvert LE LIEU adaptés aux enfants comme aux adultes. Un coin de sable, quelques livres, quelques legos et parfois même des copains pour jouer et juste là – dans le même espace – un bon café, quelques journaux et des adultes avec qui papoter.

Un coin – ouvert seulement en été – comme la Grenette est prisé. Mais la demande est très largement – et de loin – supérieure à l’offre. Entre-temps, un projet dans ce genre est d’ailleurs en cours à Morges.

Cette prestation aux familles n’est pas une charge financière supplémentaire pour la Ville. Comme on l’a relevé en commission, certains cafés pourraient – avec très peu d’aménagements supplémentaires – être mis en avant avec une étiquette « bienvenue aux enfants ». La Ville pourrait aussi dans certains appels d’offre intégrer cet objectif dans le cahier des charges. Plusieurs locaux, édicules ou petits cafés s’y prêteraient très bien à Lausanne.

J’ai été très heureuse de percevoir un réel soutien parmi les commissaires, de la part de la Municipale en charge, ainsi que dans la bouche des habitants à qui j’ai eu l’occasion d’en parler.

Je vous remercie ici aussi par avance de l’accueil chaleureux que vous ferez à cette belle idée.

Sophie Michaud Gigon