Intervention communale, Lausanne

Pour des mesures d’accompagnement nature, paysage et espace public

Postulat : Pour des mesures d’accompagnement nature, paysage et espace public au sein du Projet d’agglomération Lausanne-Morges, en particulier pour les Axes forts de transports urbains (AFTPU)

La préservation et la valorisation de la nature et du paysage sont une condition à l’octroi des financements de la Confédération et du Canton pour les projets d’agglomérations1.
A Lausanne, dans le cadre des mesures des Axes forts des transports publics urbains (AFTPU), au moment de voter les crédits d’investissements pour la part lausannoise du financement du tram t1 et des bus à haut niveau de services (BHNS) – préavis 2016/16 ; 2016/17; 2016/18 – pour près de 80 millions, le constat est le suivant:

Les mesures liées à la nature en ville, au paysage et à l’espace public apparaissent de
façon anecdotiques, les annexes fournies renseignent peu sur la qualité des aménagements et les
compensations négociées avec les opposants sont peu décrites.

La mesure de construction du barreau Vigie-Gonin annoncée comme condition indispensable au
fonctionnement futur de la circulation lausannoise implique de supprimer la forêt des Côtes-de-
Montbenon (plus de 3000m2), élément naturel et paysager important du centre-ville et
reconnu comme tel2.

S’il ne faut pas incriminer la Ville de Lausanne pour le manque de financements de la nature en
ville, du paysage et de l’espace public du projet d’agglomération – mais bien plutôt la Confédération et le Canton – en général et en particulier pour l’accompagnement des mesures telles que les Axes forts, il faut toutefois constater qu’elle ne propose que peu de mesures de mitigation à cette situation. Sans allonger les doléances et les inadéquations des projets proposés dans les préavis susmentionnés, en regard des objectifs du PALM en matière de nature et de paysage3 et de sa politique sur la nature en ville4, ce postulat contient trois demandes distinctes à la Municipalité :

  • de mettre tous les moyens en oeuvre pour protéger la forêt des Côtes-de-Montbenon
  • de proposer plus de mesures en faveur de la nature en ville, du paysage et de l’espace public le long du tracé du tram t1 et des bus à haut-niveau de services,
  • d’étudier tout particulièrement la végétalisation des voies du tram
  • de faire remonter au Canton et à la Confédération, les besoins estimés de financements pour des mesures d’accompagnement pour la nature en ville, le paysage et l’espace public, dans le cadre du projet d’agglomération 3ème génération, comme c’est déjà le cas dans d’autres cantons.

Valéry Beaud

Séverine Evéquoz

Léonore Porchet
1 OFEV, Nature et Paysage dans les projets d’agglomération, aide à la mise en oeuvre
2 Réseau écologique cantonal (REC) – l’étude « Parcs, Nature et Paysage » (Ecoscan, Plarel, L’atelier du paysage, 2011) – le réseau écologiqe lausannois (REL) et autres études de l’Ouest lausannois – pour définir de données de base et d’aide à la décision du développement du PALM.
3 Rapport de projet PALM, de juin 2012, mention des volontés de préservation et de valorisation du patrimoine paysager et naturel, surtout dans l’espace bâti.
4 Intentions municipales en matière de Nature en ville : Préavis 2012/11 (et à voter2016/27)