Intervention communale, Lausanne

Pour un café-jeux couvert à la berlinoise – postulat

Pour un café-jeux couvert à la berlinoise pour le bonheur des enfants et parents à Lausanne

Une place de jeux et de détente qui le soit aussi pour les parents? Un lieu de rencontre qui accueille les familles aussi par mauvais temps? Un café-gâteau en compagnie de copains pendant que les enfants s’amusent sous vos yeux?
Le postulat de Sophie Michaud Gigon demande un tel lieu à Lausanne, en aménageant des places de jeux existantes (Milan) et en incitant les acteurs commerciaux et associatifs à lancer de tels projets dans des endroits propices (à la Sallaz, au Désert, à la Riponne). Les besoins des familles ne se cantonnent pas aux questions de garde et les familles lausannoises recherchent de tels endroits.

Postulat du 2 février 2016

La Ville de Lausanne a brigué le label UNICEF « commune amie des enfants ». Selon l’UNICEF, Lausanne a une palette d’offres pour la prise en charge d’enfants de o à 11 ans plus large que la moyenne suisse (qui est basse). Lausanne fait aussi de beaux efforts pour rénover ses places de jeux et en créer de nouvelles. Les jeunes enfants sont habituellement cantonnés aux cercles familial et (para)-scolaire. Leur référentiel tourne autour des adultes qui les gardent et des autres enfants. Comment intègre-t-on les enfants dans la conception de la ville et des espaces publics ? La littérature à ce sujet indique que l’engagement de l’individu sera plus fort pour la collectivité lorsqu’une place lui est faite dans la ville dès l’enfance.

La place des enfants dans la ville ne se juge pas uniquement à l’aune des places de garde et de jeux. Ce ne sont d’ailleurs pas les seuls besoins des parents. Pour être une ville accueillante pour les familles, il faut des lieux où parents et enfants puissent passer du temps ensemble et chacun y trouver son compte. Cela aussi par mauvais temps, ce qui arrive plutôt fréquemment sous nos latitudes. Les places de jeux voient les enfants s’amuser et les adultes…patienter. Les cafés voient les adultes passer un bon moment… durant les 5 premières minutes du moins… avant que les enfants s’impatientent et dérangent les autres clients. L’idéal est donc un mélange des deux.

Les cafés-jeux à la berlinoise justement offrent aux adultes aussi bien qu’aux enfants un lieu de détente dans un endroit chaleureux entourés de leurs pairs. Des journaux, un bac à sable, des livres, des jeux, et un super tea-room qui vend des gâteaux et des cafés . S’y ajoute une place de jeux à l’extérieur avec rollers, petites voitures, et autres joyeusetés pour les journées ensoleillées. Ainsi, le Kiezkind d’Helmotzplatz est un lieu de rencontre, de jeux et d’échanges prisés des milliers de familles de Prenzlauerberg.

Et à Lausanne ?

La Grenette à la Riponne a rempli en partie cette année la fonction de lieu de rencontre au centre-ville avec une halte-jeu juste dans le champ de vision depuis le café et avec une souplesse dans l’emplacement du mobilier qui rendait la cohabitation des fonctions plus ou moins possible. A Mon Repos, la Folie Voltaire et la place de jeux se rapprochent de cette idée, bien que depuis l’une, on ne puisse vraiment jeter un œil sur l’autre. A cela s’ajoute que ces endroits sont fermés la moitié de l’année ou inutilisables quand il pleut. En bref, l’offre ne répond pas encore à la demande qui est très élevée, surtout par mauvais temps. Lausanne pourrait ainsi s’inspirer des exemples berlinois et scandinaves pour améliorer la qualité de vie des familles en ville.

Ce postulat demande donc à la Municipalité d’étudier l’opportunité de mettre sur pied des lieux de jeux et de détente parents-enfants lorsqu’elle rénove ou aménage ses places de jeux ou d’inciter les acteurs commerciaux et associatifs de la ville à monter de telles (infra)structures (critères lors des appels d’offres, incitations financières, etc.). La place de Milan est un lieu qui pourrait accueillir une telle offre, de même que la Sallaz, ou encore la future nouvelle Maison de quartier du Désert, qui pourrait proposer au rez-de-chaussée et en terrasse un lieu approprié aussi bien pour les enfants que pour les adultes qui les accompagnent.