Intervention communale, Lausanne

Insinuations intolérables du PLR envers la CODHA: question orale

Les Verts sont de fervents défenseurs des coopératives d’habitants. Dans ce cadre, ils ont défendu au Conseil communal le projet de la CODHA à Pra Roman (lire l’intervention de Valéry Beaud, coprésident du groupe des Verts au Conseil communal, en faveur du projet). En effet, malgré sa situation en zone foraine, ce projet n’est pas loin d’être exemplaire.

Pourtant, lors de cette séance du Conseil communal, notre collègue Gaudard, conseiller communal PLR, a affirmé que les employés et employées de la coopération de l’habitat associatif CODHA gagnaient des salaires de 130’000 francs par an, suggérant qu’ils s’en mettaient plein les poches au détriment des locataires. La Municipalité n’a alors pas répondu. Quelques jours plus tard, le compte twitter du PLR en a ajouté une couche en laissant entendre que les administrateurs de la CODHA gagnaient plus de 100’000 francs par an.

Les Verts ne veulent pas que ces affirmations tendancieuses soient cautionnées par un silence officiel. Nous sommes convaincus que les coopératives d’habitants, celles où les locataires sont également membres de la coopérative, sont l‘une des meilleures solutions pour obtenir, chez nous comme ailleurs, des logements de qualité, à des prix raisonnables, habités par des gens qui se sentent responsables de leur environnement. Nous sommes également persuadés que la CODHA, qui agit sous la surveillance constante de ses membres, pratique en son sein des salaires corrects et que ses responsables n’en profitent pas pour s’enrichir abusivement.

D’où la question posée au Conseil communal (mardi 6 octobre) par le vert Laurent Rebeaud:

La Municipalité est-elle aujourd’hui en mesure de nous dire ce qu’il en est des salaires pratiqués dans cette coopérative ?