Intervention communale

Un hommage à Madame Françoise Giroud pour les 100 ans de sa naissance

Au Conseil communal de la Ville de Lausanne le 28 septembre 2015

Postulat

Née à Lausanne le 21 septembre 1916 de parents turcs et juifs séfarades, Françoise Giroud est femme de lettres, journaliste et politicienne.

Active pendant la seconde guerre mondiale comme agent de liaison, elle tombe dans les filets de la Gestapo. En 1953, elle fonde le magazine L’Express avec Jean-Jacques Servan-Schreiber. C’est entre 1974 et 1976 qu’elle exerce la fonction de Secrétaire d’Etat à la Condition féminine, puis Secrétaire d’Etat à la Culture jusqu’en 1977.

« Une histoire de femme libre » comme celle de Madame Françoise Giroud mériterait d’être honorée par la terre qui l’a vue naître.

Ainsi, ce postulat demande à la Ville de Lausanne d’étudier la possibilité d’honorer, de la manière qui lui siéra, les 100 ans de la naissance de Françoise Giroud, en 2016.

Natacha Litzistorf

Intervention communale

Stop aux «biochips» qui échouent sur nos plages !

Le 11 septembre dernier, Les Verts lausannois ont organisé une soirée de nettoyage d’une partie du Parc du Bourget. la présence en masse, sur la plage, de petits carrés en plastique blancs ont retenu l’attention. Natacha Litzistorf demande à la Ville de Lausanne quel est l’impact de ces «biochips» sur l’environnement, la faune et sur notre santé.

Lire l’interpellation de Natacha Lizistorf

Intervention communale

Postulat sur le projet MétaSanté

Dans le cadre de Métamorphose, la Ville a lancé le projet MétaSanté qui vise à saisir les opportunités de créer une ville plus active, de proposer des aménagements urbains susceptibles de stimuler l’activité physique. Une majorité des effets bénéfiques pour la santé peut être obtenue sans faire de sport, par la pratique régulière d’activités physiques d’intensité modérée assimilables à des activités de la vie quotidienne. Créer une perméabilité avec les espaces verts alentours, garantir le libre accès à des équipements sportifs ou des espaces extérieurs de qualité permettant des activités spontanées et variées ou encore éclairer les places de jeux de manière à étendre les possibilités d’activités le soir sont autant de mesures qui encouragent le mouvement.
Ce postulat demande à la Municipalité d’étudier l’opportunité d’étendre une approche du type MétaSanté à toute la ville.

Lire le postulat de Sophie Michaud Gigon

Intervention communale

Réfugiés, comment Lausanne compte-t-elle prendre ses responsabilités?

Selon un article du Temps intitulé « Migrants comment la Suisse fait face » paru le 2 septembre 2015, la plupart des cantons de Suisse observent une hausse exceptionnelle des demandes d’asile au cours des dernières semaines. Ils s’attendent à ce que le flux reste tendu durant les mois à venir: le Secrétariat d’Etat aux Migrations table sur 29 000 demandes d’asile d’ici à fin 2015, une hausse de 18% par rapport à l’an dernier. La moitié des migrants qui arrivent ces derniers mois en Suisse répondent aux critères d’octroi d’une protection – statut de réfugié ou admission provisoire – et resteront donc plusieurs années sur le territoire.

Face à la nécessité d’augmenter les capacités d’accueil, le Canton de Vaud réfléchirait actuellement à utiliser des bâtiments existants, inoccupés, qui pourraient servir de logements en attendant une rénovation ou une démolition. Il pourrait également se tourner vers les communes afin qu’elles mettent, elles aussi, des lieux à disposition.

Face à cet état de fait, la Municipalité peut-elle nous renseigner sur :
– l’état actuel des discussions avec le canton de Vaud en matière d’accueil d’urgence de requérant-e-s d’asile?
– les capacités (nombre de personnes) que la ville de Lausanne pourraient mettre à disposition de l’EVAM? Envisage-t-elle d’autres solutions que l’hébergement en abris PC (partenariat avec
des privés, bâtiments inoccupés)?
– si la Municipalité souhaite faire preuve d’exemplarité et mettre à disposition plus de place d’accueil dignes que son quota cantonal ne l’exige?
– le plan d’action que la ville de Lausanne souhaite mettre en place pour accueillir ces personnes dans de bonnes conditions (court terme et moyen termes, y compris scolarisation des enfants
et accompagnement spécifique des MNA ?

Les Verts lausannois estiment que la situation actuelle doit être étudiée par la Municipalité et souhaitent que des solutions concrètes, rapides et positives soient identifiées dans un futur proche.

Signataires
Séverine Evéquoz
Gaëlle Lapique
Les Verts lausannois