Intervention communale

Intervention de Vincent Rossi lors de la discussion sur l’intégration de la ville de Lausanne à une réflexion pour des modèles légaux de consommation du cannabis

Intervention de Vincent Rossi lors de la discussion sur l’intégration de la ville de Lausanne à une réflexion pour des modèles légaux de consommation du cannabis

Les Verts appellent de leurs voeux la fin de l’hypocrisie en matière de drogue

Mettre fin à l’hypocrisie, c’est mettre fin à l’aveuglement sur la réalité de la consommation de drogues: abattre les clichés sur les consommateurs, adopter un regard factuel sur les risques sanitaires et sur les problèmes engendrés par la répression elle-même. Par exemple, savez-vous que les pics de consommation de cocaïne à Lausanne correspondent à de grands évènements sportifs?

Mettre fin à l’hypocrisie, c’est surtout mettre fin au risque intolérable que représente le deal dans nos rues. Des vendeurs qui proposent de la cocaïne ou des amphétamines en même temps que le cannabis. Des vendeurs qui ne garantissent pas la qualité et donc pas la sécurité des produits, qui ne font évidemment aucune prévention et qui acceptent n’importe quelle clientèle, y compris les mineurs.

Nous pensons qu’il est de plus en plus clair que la seule solution est de traiter les drogues avec cohérence, tabac et alcool inclus: il faut prendre le contrôle du marché, réglementer la consommation et éradiquer le marché illégal. Il est bien entendu nécessaire de fiscaliser afin de financer la prévention de manière crédible. Seule la réglementation de la consommation du cannabis permettrait des avancées significatives en la matière.

Le problème des addictions doit être traité avec cohérence. En d’autres termes, on ne peut pas soutenir la déréglementation des casinos, baisser le prix de l’alcool et prôner en même temps la prohibition du cannabis. Notre société doit apprendre à vivre avec ses travers. Elle doit apprendre à les gérer, non pas à les cacher.

Le postulat de M. Buclin, qui a été co-signé par des représentants de tous les partis qui souhaitent traiter cette question sans dogmatisme, va dans le bon sens. Ce soir, nous parlons d’accepter de rejoindre un groupe de villes qui étudient des modèles légaux de consommation de cannabis, c’est un premier pas parfaitement raisonnable et modéré. C’est un pas que les Verts vous appellent à accepter sans crainte à travers ce postulat.