Conseil communal, Orbe

Orbe – Pour une optimisation des correspondances en gare de Chavornay

Interpellation

Depuis 2016, les trains venant de Lausanne et Yverdon ne se croisent plus en gare de Chavornay, ce qui complique la gestion des correspondances, avec des attentes importantes pour les voyageurs à destination ou venant d’Yverdon.

Un soutien financier du Canton a permis d’assurer une desserte au quart d’heure pour les pendulaires. Cette mesure montre qu’en offrant de bonnes conditions les usagers répondent présents, puisque ces courses se sont vues gratifiées d’une augmentation de 9 % de la fréquentation, en baisse par ailleurs dans les autres créneaux horaires (moins 20 à 30 % en journée, moins 38 % le week-end).

En semaine, pour rallier Yverdon par le train, le temps de parcours varie de 35 à 45 min en dehors des heures de pointe. Pendant le week-end, tous les trajets ont cette durée. Si les usagers à destination de Lausanne sont mieux desservis en tant que pendulaires, pendant la journée ils ne bénéficient que d’un train par heure. Cette situation n’est pas destinée à changer : à l’horizon 2030, un seul RER est prévu dans les heures creuses à destination d’Orbe. *

Par ailleurs, une optimisation des cadences profiterait à toutes les personnes ayant des horaires non standards, aux usagers des EHNV, CINOV et autres lieux médicalisés, aux étudiants, élèves de différents cours, etc. ainsi qu’aux usagers des grandes lignes qui choisissent bien souvent le P&R d’Yverdon à défaut de correspondances. D’autre part, fin 2020, plus de 500 personnes s’installeront à Gruvatiez et seront fortement encouragées à utiliser les transports publics, le concept même du quartier en étant le garant.

Actuellement, personne ne conteste la nécessité de développer des modes de déplacement peu polluants. La Commune d’Orbe s’y est par ailleurs engagée, en signant la «Charte d’engagement pour une mobilité durable» de l’ADEOC (23.08.2012).

En 2017, Corinne Authouart Piguet et Renaud Stern avaient déposé une interpellation concernant les prestations des transports publics de la ligne Orbe-Chavornay.

Dans sa réponse, la Municipalité évoquait :

  • un croisement des trains venant de Lausanne et Yverdon à Chavornay à l’horizon 2020 ;
  • une introduction d’une cadence à 30 minutes, au lieu de 60 minutes aux heures creuses en semaine.

La Municipalité a-t-elle de nouvelles informations sur ces deux points ?

Une offre en transports publics répondant aux besoins des usagers anticiperait de futurs problèmes d’engorgement et de parcage en ville d’Orbe, augmenterait la satisfaction des habitants et répondrait à la demande en transports publics de qualité, souhaitée par les habitants et déjà relevée dans l’étude de la HEIG-VD.

Nous demandons à la Municipalité d’étudier cette problématique pour trouver des solutions innovantes et de s’approcher des différents prestataires pour aménager des horaires plus efficients pour les usagers de la ligne, dans les heures creuses en semaine, mais également sur le week-end.

Marie-Claire Dutoit, Natacha Mahaim Sidorenko, Corinne Authouart Piguet, Charlotte Deslarzes, Blaise Tissot

* Développement de métros automatiques M2, M3, mai 2019, page 15 sur www. axes-forts.ch, consultés le 25.02.2020