Yverdon

Une atteinte inacceptable à la liberté de la presse

Communiqué de presse

Aujourd’hui, les Verts yverdonnois sont choqués d’apprendre le licenciement de la rédactrice en cheffe du journal régional, La Région Nord Vaudois, déclaré par le Conseil d’administration du journal pour des raisons obscures.

Selon l’article du 24h, une lettre de la Municipalité serait l’évènement déclencheur de ce départ, qualifié de “licenciement plus qu’abusif” par son avocat, Me Raphaël Mahaim. Les Verts s’indignent de la pression exercée par la majorité de la Municipalité à travers cette lettre, qui consistait en un reproche de ne pas voir certains de ses membres apparaître sur les photos des manifestations couvertes par le journal, ou encore de ne pas voir les propos de la Municipalité systématiquement retranscrits par les journalistes. Selon Dominique Diserens, secrétaire centrale d’Iimpressum, “Que des autorités locales osent exercer de telles pressions sur un journal est une atteinte intolérable à la liberté de la presse”. Les Verts rappellent que la liberté de la presse est un des principes fondamentaux de notre démocratie : il est essentiel que le journalisme reste indépendant de toute influence des pouvoirs politiques.

Face à cette atteinte inacceptable à la liberté de la presse, les Verts interviendront lors du prochain Conseil pour demander des explications à la Municipalité. Afin d’affirmer notre soutien à la presse régionale et à la liberté des médias, les Verts convient la population à rejoindre le moment de rassemblement prévu sur la place Pestalozzi le vendredi 5 juillet à 18h30. Les Verts soutiendront par ailleurs toute autre démarche telle que pétition etc.