Vous êtes ici :  Accueil › Sections › Chablais Vaudois

Chablais Vaudois

Bienvenue dans la section du Chablais vaudois

La section des Verts du Chablais vaudois comprend les communes du district d'Aigle. Prêt(e)s à nous rejoindre ? Alors CONTACTEZ-NOUS à l'aide du formulaire à votre disposition, ou prenez directement contact avec l'un des membres du Comité !

Prochaine réunion du comité : Mardi 6 mai 2014 à 20h30 à Aigle au local des Verts, rue du Bourg

 

Assemblée Générale : Lundi 24 mars 2014 à 20h00 chez Anne Müller, Rue des maisons neuves  15 à Yvorne 

 

De plus, les Verts du Chablais proposent une manifestation appelée à se développer dans la région : les Cafés-écolo, lieu d'échange sur le thème du développement durable. Le Café-écolo se veut un lieu de réflexion et d'échange entre des experts, des initiateurs de solutions innovantes et le public. L'esprit n'est pas celui du débat mais plutôt celui de l'agora, lieu d'échange d'idées et de rencontre.


Agenda des Cafés-écolo à venir, mais en attendant pour vous donner envie, voici les thèmes :

- La Gare de Bex

- Chavallon, l'avenir de l'énergie en Suisse avec la fermeture des centrales-nucléaires

- Les alternatives à la Lex Weber

Résolution de l'Assemblée générale 2013 des Verts du Chablais vaudois

« Raffinerie Tamoil à Collombey: protéger l'eau que nous buvons. »

Lors de son Assemblée générale du 5 mars 2013, la section des Verts du Chablais vaudois a adopté à l'unanimité la résolution « Raffinerie Tamoil à Collombey: protéger l'eau que nous buvons ». Elle a été envoyée aux Conseils d'Etat vaudois et valaisan.

Cette prise de position va dans le sens de la décision qui vient d'être prise par le Conseil national du 4 mars :

« Pollution. L'Etat ne passera plus indûment à la caisse lors de l'assainissement des sites contaminés. Par 131 voix contre 52, le National a accepté hier le projet du Conseil des Etats permettant aux autorités locale de réclamer une garantie financière aux entreprises pollueuses. » ats

Mme la députée Susanne Jungclaus Delarze va relayer cette résolution auprès des autorités vaudoises.

A lire également :




Ombre et lumière sur la raffinerie Tamoil de Collombey.

Les Verts du Chablais exigent que les municipalités respectent la décision du peuple

Les Verts du Chablais vaudois n'acceptent pas la décision anti-démocratique des huit communes des Alpes vaudoises de continuer jusqu'en fin d'année de délivrer des permis de construire pour des résidences secondaires. Ils exigent des municipalités des communes du Chablais qu'elles respectent la volonté populaire exprimée en votation le 11 mars dernier.

Les Verts du Chablais vaudois ont pris connaissance avec mécontentement de la décision prise par huit communes des Alpes vaudoises de continuer de délivrer des permis de construire des résidences secondaires jusqu'au 31 décembre 2012. Ils estiment que cette décision est anti-démocratique et contraire au principe de bonne foi puisqu'elle va à l'encontre de la volonté populaire exprimée à la double majorité du peuple et des cantons lors de la votation du 11 mars dernier. L'attitude des municipalités concernées, dont l'un des rôles est de faire appliquer les lois, n'est pas seulement arrogante, mais elle est ambigüe. Par une lettre, avec copie au préfet, adressée aux cinq communes chablaisiennes ayant annoncé cette décision, le parti écologiste exige le respect de la volonté du peuple suisse. Si ces municipalités se cantonnent dans cette position dissidente, les membres des Verts se réservent le droit de faire opposition à ces permis de construire.

Les Verts jugent que l'acceptation de l'initiative Weber représente une véritable opportunité pour les communes touristiques de l'arc alpin de préserver leurs espaces naturels, atout fondamental de leur attractivité. En effet, le développement touristique actuel a plus souvent répondu aux intérêts financiers à court terme des promoteurs immobiliers qu'à une planification de développement durable de l'activité économique du secteur touristique. Afin de préserver leur attrait touristique, il est urgent de stopper l'urbanisation des Alpes et de mettre un terme au mitage territorial de nos espaces naturels. Le peuple suisse a mis son veto à la pollution immobilière des Alpes, les élus sont tenus de respecter cette décision !

Pour toute information :

Les Verts, mouvement écologiste vaudois, Place Palud 7, 1003 Lausanne
Tél. : 021 351 36 30, Fax : 021 351 36 31, E-mail : verts(at)verts-vd.ch
CCP : 65-90000-6